José Mourinho
José Mourinho, l'entraîneur du Real Madrid | AFP - JAVIER SORIANO

Mourinho se rapproche de la sortie

Publié le , modifié le

José Mourinho semble de plus en plus se diriger vers un départ du Real Madrid. L'entraîneur portugais a confirmé ce vendredi qu'il avait bien évoqué publiquement son départ donnant davantage de crédit aux bruits qui étaient parus dans la presse durant la semaine.

La fin de l'histoire entre Mourinho et le Real Madrid se profile. Pas en raison des désaccords ou de nouvelles crises internes. Juste parce que Mourinho le "sent "comme ça. "Je ne suis ni mécontent ni triste au Real", a-t-il d'emblée assuré mesurant que ces paroles pourraient créer de nouvelles polémiques alors que le Real entre dans la dernière ligne droite de sa saison avec en point de mire la "Decima". "J'ai déjà dit que ma relation avec le président, avec José Angel Sanchez  (le directeur sportif du club), avec le club, était bonne (...) Normalement,  quand on en arrive à ces situations, il y a des problèmes entre le club et  l'entraîneur, mais là non, en raison de la personnalité de chacun de nous.  Voilà pourquoi le mieux que l'on puisse faire est arriver en finale de la Ligue  des Champions, gagner la Coupe du Roi et ensuite discuter de ce qui est le  mieux pour tous", a estimé le Portugais.

Comme à Porto et à l'Inter?

Et le mieux, c'est sans doute de répondre favorablement aux avances de Chelsea. Avant de savoir s'il retournera dans le club anglais de Roman Abramovitch qu'il avait quitté avec fracas en septembre 2007, il a confirmé ce que la presse espagnole avait annoncé plus tôt dans la semaine, reprenant les propos de Manuel Alvarez, président du club de Canillas où joue son fils. "Je peux confirmer que quand ils (les entraîneurs du club de Canillas, où joue son jeune fils) m'ont demandé si je serai encore là l'année prochaine,  j'ai dit: je ne crois pas. J'ai dit que je ne pensais pas que l'année  prochaine, je puisse encore me trouver à la traditionnelle réunion", a expliqué le "Special One" en conférence de presse. Le point devait être fait à la fin de la saison, mais si le Real Madrid devait soulever la Ligue des Champions fin mai, Mourinho ne devrait pas s'attarder en Espagne. Partir sur une victoire en C1, la sortie habituelle de Mourinho après Porto et l'Inter.