José Mourinho
José Mourinho | AFP - JAVIER SORIANO

Mourinho quitte la Maison Blanche

Publié le , modifié le

L'entraîneur portugais du Real Madrid José Mourinho va quitter le club en fin de saison, a annoncé le président du Real Madrid, Florentino Perez. Ce dernier met ainsi fin à trois années de collaboration avec l'atypique tacticien. Pour ce qui est du nom de son successeur, il faudra attendre encore "quelques jours".

"Après des entretiens avec notre entraîneur José Mourinho nous avons conclu un accord pour mettre fin à notre contrat à la fin de la saison", a indiqué M. Perez devant les journalistes. "Nous mêmes comme l'entraîneur sommes d'accord sur le fait que c'est le bon moment pour cela", a-t-il ajouté.

Mourinho qui avait posé ses valises en 2010, se trouvait pourtant encore sous contrat jusqu'en 2016, mais les trois titres qu'il a offerts aux Merengue en trois saisons n'ont pas été suffisants aux yeux de ses dirigeants. Depuis plusieurs mois, ses relations tendues avec une grande partie de ses joueurs n'avaient pas arrangé sa situation.

Un constat d'échec

"The Special One" tel qu'il s'était surnommé quitte Madrid sur un constat d'échec. Lui qui avait eu pour objectif de ramener une dixième Ligue des Champions ("la Decima") au Real, n'aura finalement pu remporter qu'un championnat, une Coupe et une Super Coupe d'Espagne.

La nouvelle destination de Mourinho qui vient de vivre "la pire saison de sa carrière" pourrait bien être Chelsea, le club londonien qu'il avait entraîné entre 2004 et 2007, et qui est actuellement sous la responsabilité de Rafael Benitez, qui se trouve lui-même en pourparlers avec Naples...

Ancelotti coincé

Le président du Real a par ailleurs précisé qu'"aucun accord" ni "aucun pré-contrat" n'avait été conclu avec un autre entraîneur. Cette déclaration contredit donc celle du président du Paris Saint-Germain, Nasser Nasser  Al-Khelaïfi, qui se disait convaincu que Carlo Ancelotti avait signé un pré-contrat avec le Real. "Ce sera l'affaire des quelques prochains jours", a cependant estimé Florentino Perez, qui postule à un nouveau mandat de président en juillet prochain.

Ancelotti avait affirmé dimanche sa "volonté de quitter" le PSG et le Real faisait partie de ses "possibilités". Le tacticien italien se trouve lié avec le PSG jusqu'en juin 2014, et si d'aventure le Real voulait forcer la main aux Qataris, il leur en coûterait au moins 7,5 millions d'euros, soit la somme correspondant à la dernière année de salaire d'Ancelotti. Mais dans ce monde du football, l'argent prend souvent le dessus sur les accords de principe. De son coté, le directeur sportif du PSG, Leonardo dit "comprendre qu'Ancelotti soit intéressé par le Real, mais assure que "le mieux c'est de garder un entraîneur qui a toujours tout bien fait et c'est ce qu'on va essayer de faire."

Romain Bonte