Messi-Ronaldo
Ronaldo est plus performant que Messi dans les Clasicos cette saison | REUTERS - ALBERT GEA

Messi-Ronaldo, la tendance s'est inversée

Publié le , modifié le

Principal artisan de l'élimination du FC Barcelone et auteur d'un doublé sur la pelouse du Camp Nou lors de la victoire du Real Madrid en demi-finale de la Coupe du Roi, Ronaldo semble avoir pris la mesure du Clasico et de son rival Lionel Messi. Alors que l'Argentin connaît un (relatif) passage à vide, le Portugais, lui, porte son club depuis le début de l'année et ce nouveau duel Real-Barca pourrait être la confirmation de cette redistribution des cartes.

Lionel Messi est moins bien. Avec 47 buts (en 37 matches!) depuis le début de la saison, le commentaire est un peu déplacé, mais c'est l'image d'un Messi muet dans les rencontres qui comptent qui aujourd'hui prévaut. Son inefficacité face au Milan AC en huitième de finale aller de la Ligue des Champions suivi de sa prestation sans but contre le Real Madrid en demi-finale retour de la Coupe du Roi interrogent. Certes, il continue de marquer en championnat à l'image de son but qui a offert la victoire au Barca contre le FC Séville (2-1) le week-end dernier. C'était la 15e rencontre d'affilée qu'il faisait trembler les filets adverses en Liga. Un record de plus dans son escarcelle.

Mais en Liga, le titre est pratiquement gagné (12 points d'avance sur l'Atletico), les Coupes demeurent le véritable enjeu de la fin de saison. Celle du Roi, dont les Blaugrana étaient tenant, est déjà perdue. Ronaldo est passé par là. Le Portugais a inscrit ses 11e et 12e buts dans un Clasico et offert une victoire de prestige aux Madrilènes (3-1). Au Camp Nou, devant 90 000 supporters qui le détestent. Face à son rival, qui lui n'a pas cadré un tir. Dans leur lutte au titre officieux de meilleur joueur du monde, il est aussi en train de prendre l'ascendant psychologique sur Messi dans les Clasicos.

Ronaldo enfin à la hauteur

Les chiffres sont une vérité indubitable. Longtemps, ils ont été défavorables à Ronaldo. L'arrogant, si sûr de lui, se liquéfiait face au Barca. Alors que la "Pulga" lui empilait les buts face à l'ennemi madrilène dont un retentissant triplé en mars 2007. L'image d'un Messi tout puissant à Bernabeu, auteur d'un doublé à Bernabeu, lors de la demi-finale de la Ligue des Champions 2011 après son doublé le poursuivait. Une nouvelle fois, sous les yeux du monde, il avait flanché.

C'était l'époque où il était raillé pour ses triplés contre Grenade ou Getafe, tout en étant incapable d'être décisif quand les titres se jouaient. Aujourd'hui, les chiffres sont encore en sa défaveur, mais l'écart entre les deux se résorbe peu à peu. But après but. Celui qu'il a marqué au cœur du printemps dernier pour une victoire 2-1 au Camp Nou dans un match décisif pour le titre de champion d'Espagne l'a sans doute libéré. Une transformation. Du soliste irritant, il est devenu celui qui tire son équipe vers le haut dans les moments cruciaux, dans la foulée de son début d'année 2013 canon (15 buts).

Sans baisser les yeux

Ses deux réalisations mardi soir en Coupe du Roi le prouve. Il martyrise désormais les défenseurs catalans. Elles le craignent en retour. Piqué, auteur d'une faute grossière dans sa surface mardi soir, peut en témoigner. Depuis ce match, il est le premier madrilène à inscrire deux doublés de suite au Camp Nou. Le précédent datait du match de championnat d'octobre dernier. En 5 duels cette saison, le Portugais a inscrit 6 buts, quand Messi lui voit son compteur bloqué à 4.

Plus que les statistiques, c'est surtout l'impression d'impuissance de l'Argentin qui intrigue. "J'ai l'habitude de jouer énormément, je préfère quand c'est comme ça. Je me sens mieux quand je ne me repose pas", a-t-il déclaré à Barca TV, repoussant d'un revers de la main les rumeurs sur son état de fatigue. Samedi après-midi, il retrouve son terrain de jeu favori : la Liga, où il en est déjà à 38 buts. L'occasion de remettre les pendules à l'heure et dépasser Di Stefano. Toute le monde l'attend, Cristiano Ronaldo aussi désormais.

Le programme de la 26e journée de Liga

Le classement de la Liga