Messi et Neymar
Lionel Messi a inscrit un coup franc superbe | JOSEP LAGO / AFP

Messi et le Barca, l’invincible armada !

Publié le , modifié le

En s’imposant (2-1) face à Séville pour le compte de la 26e journée de Liga grâce à un bijou de Lionel Messi sur coup franc et une réalisation de Pique, le FC Barcelone a enchaîné un 34e match sans défaite toutes compétitions confondues, meilleure série de l’histoire pour un club espagnol.

Séville était la dernière équipe à avoir battu le Barca (le 3 octobre, 2-1), les Andalous resteront l’équipe contre qui le Barca a égalé le record du nombre de matches en restant invaincu toutes compétitions confondues (34 comme le Real Madrid de 88-89). Un nouveau succès qui, au-delà du record, permet surtout aux hommes de Luis Enrique de continuer de survoler le classement de Liga (1er, 66 pts) avec huit longueurs d'avance sur son dauphin, l'Atletico Madrid (2e, 58 pts) et douze sur le Real (3e, 54 pts). Les Catalans peuvent rêver d'effacer la marque du Real de Leo Beenhakker jeudi prochain contre le Rayo Vallecano en Liga.

Le bijou de Messi

Les Blaugranas ont néanmoins connu un début de match compliqué face à Séville au Camp Nou, Pendant une demi-heure, les Andalous ont réussi à court-circuiter la relance catalane avec leur pressing haut. Barcelone n'était pas à l'aise et Vitolo en a profité pour ouvrir le score à la réception d'un bon centre de Benoît Trémoulinas (20e). Pendant dix minutes, le Barca a craint pour sa série mais son génie, Lionel Messi, est venu le sauver sur un coup franc envoyé dans la lucarne opposée, le sixième frappé directement par la "Pulga" cette saison.

Un brin de réussite pour le Barca

Ce nouveau but de Messi, son 16e dans cette Liga, a réveillé le Barça, qui a commencé à faire le siège du but sévillan, contraignant le gardien Sergio Rico à multiplier les parades spectaculaires (13e, 37e, 47e, 52e, 54e, 73e...). Insaisissable, Messi a ainsi généré une foule de situations chaudes et c'est depuis la droite de la surface que l'Argentin a pu trouver en relais Luis Suarez. L'Uruguayen a servi aux six mètres Gerard Piqué et le défenseur catalan a conclu l'action avec le sang-froid d'un avant-centre (48e). Évidemment, comme le Barça n'a pas réussi à se mettre à l'abri par la suite, Séville aurait pu surprendre le Barça. Mais les Français Kevin Gameiro (51e) et Steven N'Zonzi (79e) ont manqué de réussite. Bref, tout sourit au Barça cette saison: le club catalan semble avoir définitivement écarté le Real Madrid de la course au titre en Liga et il a en outre pris l'ascendant mental sur Séville en vue de leurs retrouvailles en finale de Coupe du Roi en mai prochain. Une soirée impeccable pour un leader implacable.