Lionel Messi, Barcelone
L'attaquant barcelonais Lionel Messi | QUIQUE GARCIA / AFP

Messi absent 6 à 8 semaines

Publié le , modifié le

Blessé lors du match face au Bétis Séville aisément remporté par le Barça (4-1) et sorti à la 21e minute, Lionel Messi souffre d'une déchirure musculaire et sera absent des terrains pendant six à huit semaines, soit peu ou prou jusqu'à la trêve hivernale.

Le verdict est tombé. Alors que le Barça indiquait dans un tweet hier soir, "Messi: Blessure musculaire au biceps fémoral de la jambe gauche. Des examens complémentaires seront menés lundi pour en connaître la gravité  exacte", l'Argentin sait désormais qu'il souffre d'une déchirure musculaire. Touché sur une accélération lors du match face au Bétis Séville dimanche, le quadruple Ballon d'Or avait dû quitter la pelouse dès la 21e minute de jeu, remplacé par Andrès Iniesta. Cette lésion à la jambe gauche le tiendra éloigné des terrains pendant 6 à 8 semaines. On ne devrait donc plus voir la Pulga sur les pelouses en 2013, sauf à revenir pour le dernier match de Liga de l'année contre Getafe le 22 décembre. Le joueur, auteur de 16 buts dont 8 en Championnat depuis le début de saison, passera sa convalescence à Barcelone puis à Buenos Aires. 

Le Ballon d'Or devrait lui échapper

Déjà éloigné des terrains au printemps en raison d'une déchirure à la cuisse droite, le numéro 10 du Barça a débuté la nouvelle saison avec des  pépins à la cuisse gauche en août. Fin septembre, il a connu un nouveau problème musculaire à la cuisse droite, qui lui a valu deux semaines d'indisponibilité. Cette nouvelle blessure et un début de saison quelconque pour un joueur de sa trempe, devrait sonner le glas de ses espoirs de cinquième Ballon d'Or. D'autant que ses deux concurrents les plus sérieux mènent grand train. Cristiano Ronaldo a déjà inscrit 28 buts et donné 6 passes décisives toutes compétitions confondues quand Franck Ribéry en est à 13 buts et 10 passes décisives en 2013/2014. Reste à revenir en forme au mois de janvier pour ne pas voir ses rêves de Mondial s'envoler avant d'avoir posé pied au Brésil. 

Jerome Carrere