Luis Enrique espère que la sanction du TAS va aider les jeunes

Luis Enrique espère que la sanction du TAS va aider les jeunes

Publié le , modifié le

Interdit de recrutement jusqu'en janvier 2016 par la Fifa - une sanction confirmée par le TAS - le FC Barcelone va devoir compter sur son centre de formation, la Masia pour apporter du sang neuf à l'effectif. Luis Enrique veut voir dans cette sanction une bonne nouvelle pour les jeunes du club.

Luis Enrique refuse de se laisser abattre. La confirmation de la sanction de la Fifa par le Tribunal Arbitral du Sport qui interdit le Barca de recrutement jusqu'en janvier 2016 est une aubaine pour les jeunes de la Masia. Cette décision doit leur permettre de se montrer et de grandir plus vite. "Le niveau de l'effectif est suffisant avec les joueurs dont nous disposons  et c'est aussi un grand stimulant pour tous les joueurs de la réserve", a  déclaré Luis Enrique en conférence de presse. "Dans la réserve, il y a des joueurs qui me plaisent et qui peuvent parfaitement faire le grand saut", a-t-il poursuivi. "Le fait de ne pas pouvoir  recruter pendant la prochaine année leur ouvre clairement les portes et les invite à montrer leur niveau."

Arrivé cet été sur le banc catalan, Luis Enrique, qui a entraîné le Barca B de 2008 à 2011, connaît parfaitement les jeunes pousses de la maison catalane et a déjà fait appel à eux cette saison. Munir El-Haddadi et Sandro Ramirez, 19 ans tous les deux, ont leur place dans la rotation de l'effectif. Si elle peut s'avérer bénéfique pour des jeunes qui ne demandent qu'à avoir leur chance, la sanction place aussi la direction du club sous le feu des critiques. Une nouvelle situation difficile à gérer pour un club pas épargné ces dernières saisons entre la mort de Tito Vilanova, les ennuis avec le Fisc de Messi, les soupçons sur le transfert de Neymar qui ont coûté son poste de président à Sandro Rosell. "Il est évident que nous aurions préféré que la décision soit différente  mais c'est comme ça", a reconnu le technicien barcelonais. "C'est une situation spéciale mais il faut y faire face", a ajouté Enrique dont l'équipe affronte la Real Sociedad dimanche. Avant la 17e journée ce week-end, le Barça est deuxième du Championnat  d'Espagne avec un point de retard sur le Real Madrid, leader et qui compte un  match de moins.

francetv sport @francetvsport