Lionel Messi tire le Barça d'un mauvais pas face à Valence (3-2)

Lionel Messi tire le Barça d'un mauvais pas face à Valence (3-2)

Publié le , modifié le

Accroché sur la pelouse de Mestalla, le Barça de Lionel Messi - auteur d'un doublé dont un penalty dans le temps additionnel - s'est imposé dans la douleur face à Valence (3-2). Une victoire qui permet aux hommes de Luis Enrique de prendre la tête de la Liga avant les matches de l'Atletico Madrid et du Real Madrid. Seul point noir : la blessure d'Andres Iniesta, probablement absent pour plusieurs mois.

Trois jours après sa démonstration face à Manchester City (4-0) et une qualification quasiment assurée pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le FC Barcelone s’est offert une victoire précieuse sur la pelouse de Mestalla face à Valence (3-2). Comme face à City, c’est Leo Messi qui a su faire la différence, d’abord en ouvrant le score d’une frappe à l’entrée de la surface (bien aidé par un hors-jeu de position de Luis Suarez non-signalé) puis en inscrivant un penalty dans les ultimes secondes. 

Andres iniesta absent plusieurs mois

Dans un match électrique et marqué par de nombreuses décisions contestables de l'arbitre, les hommes de Luis Enrique ont eu chaud. Privé de leur capitaine Andres Iniesta dès la 12e minute, touché au genou suite à un tacle plus que limite d'Enzo Perez et absent pour plusieurs mois, le Barça pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score grâce à Lionel Messi (22e). Mais Valence et son nouvel entraîneur Cesare Prandelli ont des ressources. Munir, prêté par Barcelone, a remis ses coéquipier à l'endroit dès le début de la deuxième mi-temps (52e) avant que Rodrigo ne fasse bouillir Mestalla quatre minutes plus tard sur une demi-volée du gauche (56e).

Malgré un Neymar plus discret qu'à son habitude, les Blaugranas s'en sont remis au M et au S de leur MSN, Suarez égalisant d'abord sur corner (62e) avant d'obtenir le penalty de la victoire sur une faute de débutant d'Abdennour, transformé par Messi (90e+3). Un match intense et somptueux qui se termine de la meilleure des manières pour le Barça, nouveau leader en attendant les matches du Real Madrid et de l'Atletico Madrid.

Mathieu Aellen