Liga : un Real Madrid poussif s'impose face au Real Valladolid et grimpe sur le podium

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Vinícius a inscrit son premier but de la saison
Vinícius a inscrit son premier but de la saison | PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Quatre jours après avoir remporté sa première victoire de la saison sur la pelouse du Betis Séville (3-2), le Real Madrid de Zinédine Zidane a enchaîné avec un deuxième succès consécutif face au Real Valladolid à l’occasion de la 4e journée de Liga (1-0). Une victoire poussive acquise grâce à un but de Vinícius et qui permet aux Madrilènes de grimper sur le podium. Le Real peut remercier son gardien Thibaut Courtois, auteur d’une grande prestation.

En ce début de saison, Thibaut Courtois est très certainement le meilleur joueur du Real. Déjà très bon lors du premier match de Madrid contre la Real Sociedad il y a dix jours, le gardien belge a de nouveau été décisif ce mercredi soir contre le Real Valladolid (1-0), à l’occasion de la 4e journée de Liga. Auteur de plusieurs arrêts déterminants, Courtois a démontré qu’il est de retour à son meilleur niveau et a largement participé à la courte victoire d’un Real poussif.

à voir aussi Liga : le Real Madrid, bousculé par le Betis Séville, remporte sa première victoire de la saison Liga : le Real Madrid, bousculé par le Betis Séville, remporte sa première victoire de la saison

Pour son premier match à domicile cette saison - toujours au stade Alfredo Di Stéfano, au centre d’entraînement du club -, Zinédine Zidane ne s’attendait certainement pas à tomber sur un tel os. Le Real Valladolid n’a pris que deux points en trois rencontres en ce début de saison, mais le 13e de la dernière saison de Liga a posé de gros problèmes aux joueurs de la Maison Blanche ce mercredi. Le fait est que cette équipe ne réussit pas grandement au Real : la saison dernière, Valladolid avait arraché le point du match nul au Santiago Bernabéu dans les toutes dernières secondes de la rencontre (1-1).

Karim Benzema a joué à l'envers

Ce mercredi, il n’en a rien été, mais les Madrilènes ont tremblé à de nombreuses reprises. Et sans un grand Courtois, le Real ne se serait sûrement pas imposé ce soir. Le gardien belge a réalisé de beaux arrêts, surtout en deuxième période alors que les joueurs de Zidane poussaient et laissaient des espaces dans le dos de la défense. Courtois s’est mis en évidence en repoussant les tentatives successives de Fabián Orellana (37e), Shon Weissman (54e), Raul Garcia Carnero (69e), ou encore Waldo Rubio par deux fois (42e, 73e).

Et si le Real a mis autant de temps à trouver l’ouverture par Vinícius, entré à l’heure de jeu sur le terrain, suite à une action confuse (65e), c’est que les attaquants titulaires n’ont pas été à la hauteur. Isco n’a pas su profiter de sa première titularisation de la saison, alors que Luka Jović, à qui Zidane faisait confiance pour la deuxième fois d’affilée, a manqué de réussite (17e, 35e, 48e). Karim Benzema, également présent à la pointe de l’attaque, aura joué à l’envers quasiment toute la rencontre.

Luka Modric a touché le poteau

L’attaquant français a semblé absent des débats en première période avant de multiplier les maladresses lors des 45 dernières minutes, comme sur cette passe trop molle pour décaler Vinícius à la 77e minute. Benzema s’est surtout mis en évidence sur une frappe enroulée bien repoussée par Roberto Jímenez (75e). Le gardien de Valladolid a également été bon, en réalisant deux arrêts devant Federico Valverde (10e) et Jovic (48e). Son erreur de relance en fin de match aurait pu profiter à Luka Modric dont le tir a frappé le poteau (82e).

Cette courte victoire suffit donc au Real Madrid malgré une prestation inégale. Avec ce deuxième succès consécutif, après celui à Séville contre le Betis le week-end dernier (3-2), les Madrilènes grimpent sur le podium, à la 3e place du classement avec 7 points pris en trois rencontres. Zidane et ses joueurs se déplaceront dimanche sur la pelouse de Levante pour la 5e journée de Liga.