Alvaro Negredo (FC Valence)
Alvaro Negredo (FC Valence) | JOSE JORDAN / AFP

Liga: Séville échoue, le Real leader et Valence dauphin

Publié le , modifié le

Le Real Madrid, en tête depuis la veille, reste le nouveau leader du Championnat d'Espagne suite à la défaite de Séville sur le terrain de l'Athletic Bilbao (1-0), ce dimanche lors de la 10e journée du Championnat d'Espagne. C'est la première fois cette saison que le Real, inarrêtable à Grenade samedi (4-0), occupe la première place du classement, où il devance d'une longueur son dauphin Valence (23 pts), vainqueur 3-1 à Villarreal.

L'Atletico Madrid (23 pts) est troisième en vertu d'une moindre différence  de buts générale que le club "che". Et le bilan du week-end est sombre pour le FC Barcelone (4e, 22 pts): à  l'arrêt depuis une semaine avec le clasico perdu face au Real (3-1) puis un  revers à domicile samedi contre le Celta Vigo (1-0), le club catalan a laissé  échapper à la fois son fauteuil de leader et sa place sur le podium.

Quant aux Sévillans (5e, 22 pts), ils peuvent s'en vouloir d'avoir raté une  première place qui leur tendait les bras. Mais dans la "cathédrale" de San  Mames, les Andalous ont subi leur deuxième revers en Liga cette saison après la  gifle reçue de l'Atletico (4-0) fin septembre. L'Athletic Bilbao s'en est remis à son avant-centre Aritz Aduriz, unique  buteur du match sur une merveille de reprise de volée sous la barre  transversale (13), avant de devoir sortir à la demi-heure de jeu sur blessure. 

8e victoire pour les Valencians

Les Basques enchaînent ainsi leur deuxième victoire d'affilée après un  succès à Almeria (1-0) le week-end dernier, et semblent enfin relever la tête  après un début de saison compliqué. Pour Valence, en reconquête après une saison blanche l'an dernier, le  premier quart du Championnat d'Espagne s'est déroulé comme dans un rêve. Dimanche soir, les hommes de l'entraîneur portugais Nuno ont remporté leur  huitième victoire de la saison en Liga, avec cette particularité que tous ces  succès ont été acquis à chaque fois avec trois buts inscrits côté valencien. 

Valence a ouvert la marque au stade Madrigal sur un but contre son camp de  Manu Trigueros, qui a dégagé au fond de ses propres filets un centre de la  droite de l'Algérien Sofiane Feghouli (6). Les Valenciens se sont ensuite mis à l'abri grâce au défenseur allemand  Shkodran Mustafi: ce dernier a marqué de la tête après un corner joué en deux  temps (64) puis il a alourdi le score sur un autre corner, cette fois d'une  frappe au ras du sol (73), avant que Trigueros ne rattrape de son erreur  initiale en réduisant le score (88), sans conséquence pour Valence.

AFP