Liga : Ronaldo porte le Real

Liga : Ronaldo porte le Real

Publié le , modifié le

Un doublé de Cristiano Ronaldo a permis à un Real Madrid poussif de s'imposer sur la pelouse d'Eibar lors de la 28e journée de Liga. Grâce à ce succès, les Merengue consolident leur 3e place au classement.

Le Real, pris à la gorge par un adversaire intense et généreux, avait réussi à ouvrir le score contre le cours du jeu grâce à un bel enchaînement de Ronaldo (34e). Mais Ivan Ramis a égalisé sur corner (50e) et on s'acheminait vers un nul lorsque Ronaldo a surgi pour marquer le deuxième d'une tête puissante en pleine course (84e). Au classement, l'équipe de Zinédine Zidane (3e, 57 pts) est revenue provisoirement à douze longueurs du leader Barcelone (1er, 69 pts), en déplacement samedi soir à Malaga. Surtout, les Madrilènes ont repoussé à quatre unités Valence (4e, 53 pts), opposé à Séville dans l'après-midi.

Ce n'était pas un grand Real mais cette victoire au mental confirme le renouveau du club merengue, probant vainqueur du Paris SG mardi en huitièmes de finale de Ligue des champions (3-1, 2-1).  "Nous avons souffert, nous avons eu du mal avec le ballon, mais nous avons montré d'autres choses, en nous battant, en souffrant ensemble, jusqu'au bout, avec du caractère", s'est réjoui Zidane en conférence de presse.

Plus bousculé à Eibar qu'à Paris

Dans le petit stade Ipurua d'Eibar (7.000 places), la "Maison blanche" a été paradoxalement beaucoup plus bousculée qu'au Parc des Princes... Preuve qu'il n'était pas si compliqué d'inquiéter les doubles champions d'Europe en titre! Samedi, les Madrilènes ont été étouffés au pressing, peinant à ressortir la balle et souffrant face à la fougue du modeste club basque. Mais Cristiano Ronaldo n'a eu besoin que d'une occasion franche pour ouvrir la marque: sur une ouverture splendide de Modric, le Portugais a contrôlé de la poitrine et ajusté le gardien d'un tir tendu au premier poteau (34e).

Avec cet avantage au score, le Real a tenté d'insister mais la défense madrilène a craqué au pire moment, peut-être désorganisée par la sortie précoce de Raphaël Varane (28e), victime d'un choc au niveau de l'arcade sourcilière. Sur un corner, le capitaine merengue Sergio Ramos a abandonné le marquage et Ivan Ramis a égalisé d'une tête piquée (50e). 

'Ronaldo est d'une autre galaxie' 

Tout était à refaire et Ronaldo a multiplié les tentatives (43e, 54e, 62e) alors que les minutes s'égrenaient dangereusement. Ce moment du match a été marqué par une curieuse scène, Ramos quittant le terrain pris d'une envie pressante en plein match, avant de revenir sur la pelouse cinq minutes plus tard. Finalement, c'est sur un centre venu de la droite que Ronaldo a fini par libérer les siens: le quintuple Ballon d'Or portugais a catapulté le ballon de la tête en pleine course, sans même sauter (84e).

Soit son 18e but cette saison en Liga, ce qui lui permet de se rapprocher du meilleur buteur ("pichichi"), Lionel Messi. L'Argentin compte pour sa part 24 unités mais ne jouera pas ce week-end, dispensé par le Barça en raison de la naissance de son troisième fils Ciro. Ce nouveau doublé confirme au passage la forme retrouvée de Ronaldo, qui reste sur la bagatelle de 17 buts sur ses dix dernières apparitions en match officiel! "Il est d'une autre galaxie", a commenté Zidane. "Il sait qu'il va marquer. C'est un joueur différent, spécial et il est dans notre équipe. Aujourd'hui nous n'avons pas bien développé notre jeu mais comme toujours, Cristiano est très positif et il peut marquer beaucoup de buts avec très peu d'occasions."

francetv sport @francetvsport