Bilbao Barcelone Suarez
. | ANDER GILLENEA / AFP

Liga : Même moyen, le Barça montre les muscles

Publié le , modifié le

Premier test sérieux et premier test réussi pour le FC Barcelone en Liga. Les Catalans ont évité le piège de San Mames et se sont imposés 1-0 à l'Athletic Bilbao lors de la 2e journée. Le Barça a fait la différence en première mi-temps sur un collectif conclu par Rakitic. Cette victoire permet à Barcelone de revenir à hauteur de Las Palmas et du Real Madrid, les deux seules équipes avec 6 pts, mais c'est la formation des Canaries qui occupe la tête grâce à une meilleure diférence de buts.

Mi-figue mi-raisin, c'est de saison. Si Luis Enrique aime les fruits et les matches à moitié réussis, il a été servi dans ce choc de la Liga. La victoire est bien là mais la manière laisse à désirer. Parfois à la peine dans le jeu et coupable de nombreuses pertes de balle, Barcelone a joué avec le feu. Heureusement que les Catalans sont toujours capables d'action de grande classe comme celle qui a permis d'ouvrir le score. Ce jeu fait de remise et de renversement s'est terminé par une orientation de Luis Suarez avec la gauche où Arda Turan adressait un centre parfait pour Rakitic. Auteur d'une tête impeccable, le Croate trompait le portier basque sans problème (21e). Le Barça aurait pu dérouler mais il s'est compliqué la tâche en gâchant des situations favorables. Luis Suarez a notamment raté deux balles de KO (81e, 90e), ce qui est plutôt rare pour l'Uruguayen.

Alcacer bientôt catalan ?

Derrière, Samuel Umtiti a livré une prestation très propre. Aligné d'entrée en charnière centrale malgré le retour dans le groupe de l'habituel titulaire Javier Mascherano, le Français a affiché une belle sérénité. Il fallait le voir, tout au long du match, ressortir proprement le ballon malgré le pressing adverse et les habituelles prises de risque du gardien allemand Marc-André Ter Stegen dans le jeu au pied. Ce dernier, propulsé au rang de gardien N.1 cette saison avec le départ de Claudio Bravo, va d'ailleurs devoir s'éviter ce genre de frayeurs à l'avenir: sur une relance ratée, Ter Stegen a expédié le ballon directement sur le milieu basque Beñat. Mais ce dernier a malencontreusement expédié sa frappe sur le visage du gardien (12e), assez chanceux sur ce coup-ci... Par la suite, le portier allemand s'est davantage distingué par sa sécurité et ses arrêts (39e, 41e, 66e). Place désormais à la fin du mercato et l'éventuel recrutement d'un quatrième attaquant, qui pourrait être le Valencien Paco Alcacer.