Ronaldo (Real Madrid) sur la pelouse du Betis Séville
Ronaldo (Real Madrid) sur la pelouse du Betis Séville | Cristina Quicler / AFP

Liga : Le Real Madrid gagne au Betis mais perd Marcelo

Publié le , modifié le

Soirée contrastée pour le Real Madrid en Liga. Menés 2-1 à la pause par le Bétis Séville, les Madrilènes ont remis les pendules à l'heure en seconde période et s'imposent 5-3 lors de la 24e journée. Cette victoire en Andalousie a un goût amer pour Zinédine Zidane qui a perdu son défenseur brésilien Marcelo, l'une des pièces maîtresses de l'équipe merengue. C'est un coup dur en vue du 8e retour de Ligue des champions face au PSG le 6 mars.

Au stade Benito-Villamarin, Marcelo s'est blessé tout seul derrière la cuisse droite en étendant la jambe pour contrôler le ballon. Il s'est aussitôt allongé sur la pelouse, se tenant la jambe. Et après avoir tenté de poursuivre la rencontre, il a cédé sa place en boitant, laissant le Français Theo Hernandez lui succéder (30e). Coïncidence ou pas, le Bétis a marqué deux buts après la sortie de Marcelo dans une ambiance de feu (Mandi 33e, Nacho c.s.c. 37e).

Zidane a dû passer un énorme savon à ses joueurs car ils sont revenus transfigurés en deuxième mi-temps. Ramos a sonné la charge de la tête (50e) avant qu'Asencio (59e) et Ronaldo (65e) en permettent au Real de prendre le large. Malgré un dernier coup de boutoir des Sévillans (Léon 85e), Madrid a engrangé une deuxième victoire de  rang en Liga. Karim Benzema a même inscrit le dernier but de la rencontre dans les arrêts de jeu.

Zinédine Zidane (entraîneur du Real Madrid, au micro de la chaîne du club) : "Je suis content parce que c'était un contexte compliqué, face à un très bon adversaire et nous avons obtenu un bon résultat. Nous avons bien débuté mais ensuite je ne sais pas ce qui s'est passé et nous avons commencé à reculer. Et quand on recule, on ne joue pas à notre aise. Mais nous avons ensuite livré une très bonne seconde période, en pressant, en courant beaucoup. Avec la qualité qui est la nôtre, si nous jouons dans le camp adverse, nous pouvons mettre n'importe quel adversaire en difficulté. (Sur la force mentale de l'équipe) Cela montre que nous avons du caractère et que nous pensons que nous pouvons renverser le score. Nous avons renversé la situation grâce à nos qualités mais aussi en nous serrant les coudes, en faisant les efforts les uns pour les autres. C'est ce qui s'est produit en seconde période. Voilà, maintenant il faut se reposer parce qu'on rejoue dès mercredi (à Leganés en match en retard, NDLR). Il faut être satisfaits. Après le PSG (3-1), ce sont encore cinq buts que nous marquons ce soir, et une nouvelle victoire. Nous avançons pas à pas et il faut féliciter les joueurs."
 

Avec AFP

Xavier Richard @littletwitman