John Andres (Grenade) barre la route de Cristiano Ronaldo (Real Madrid)
John Andres (Grenade) barre la route de Cristiano Ronaldo (Real Madrid) | AFP

Liga: le Real Madrid de Zidane souffre mais gagne

Publié le , modifié le

Le Real Madrid a obtenu une victoire au forceps (2-1) sur la pelouse de Grenade à l’occasion de la 23e journée de Liga. Malmené en première période, le Real a su ouvrir le score grâce à Karim Benzema, reprenant de près un centre de Carvajal (30e). Youssef El-Arabi a égalisé pour Grenade sur son premier ballon (60e) mais Luka Modric a délivré la Maison Blanche dans le money time d’un tir surpuissant (85e). Au classement, les hommes de Zinedine Zidane (50 points) restent troisièmes derrière le Barça (54) et l’Atlético (51).

Grenade attaquait fort. Dès la 10e minute, les Andalous se voyaient refuser un but pour hors-jeu. Six minutes plus tard, Success n’était pas loin d’ouvrir la marque mais son tir croisé frôlait la cage. Entretemps, Ronaldo avait trop croisé sa frappe sur une contre-attaque (13e). Le Real trouvait finalement la faille à la demi-heure : Dani Carvajal débordait et trouvait Karim Benzema démarqué devant le but. Le buteur français de ratait pas l’offrande à bout portant (0-1, 30e). Le 19e but de l'ancien Lyonnais cette saison en championnat ! 

Le Real mène sans convaincre

Dès l’entame de la seconde période, les locaux poussaient pour égaliser : Success effectuait un petit numéro sur le côté droit en dribblant notamment Marcelo et Ramos, mais voyait ensuite son tir contré par la défense madrilène (46e). Les Merengue réagissaient sur une belle reprise signée Modric que le portier de Grenade, Andres, détournait parfaitement. Mais Grenade continuait de faire le forcing pour recoller au score, Barral étant contré in extremis par Varane. Dans la foulée, Rochina dévissait sa tentative (53e). Peu avant l’heure de jeu, Benzema manquait de doubler la mise : alerté par Modric, l’international perdait son duel avec Andres. 

Modric libère les Madrilènes

Juste après, Youssef El-Arabi faisait son entrée à la place de David Barral. L’ancien Caennais inscrivait un but dans les secondes qui suivaient. Après une perte de balle de Modric en percutant l’arbitre, Rochina lançait El-Arabi vers la surface adverse : l’attaquant trompait Navas avec sang-froid (1-1). Dix minutes plus tard, un but signé El-Arabi était refusé pour une faute de Success sur Navas. Intenable, l’attaquant de Grenade se distinguait de nouveau cinq minutes plus tard en affolant l’arrière-garde blanche mais personne ne reprenait son centre du gauche (76e). 

La délivrance intervenait finalement à cinq minutes de la fin pour les joueurs de Zinedine Zidane. Laissé libre aux 20 mètres, Luka Modric s’avançait et envoyait une mine dans la lucarne d’Andres (1-2). Le Croate offrait surtout un succès précieux aux siens qui restent en course pour le titre à distance respectable du FC Barcelone (4 points avec un match en plus).