Liga : le Real Madrid corrige le tir, le Barça s'arrache au Betis

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Sergio Ramos Real Madrid
Sergio Ramos (Real Madrid) | ANDER GILLENEA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Oubliée l'élimination surprise à Bernabeu en Coupe, le Real Madrid a repris sa marche en avant sur le terrain d'Osasuna (4-1) dimanche lors de la 23e journée de Liga. Le FC Barcelone a péniblement suivi le rythme de son rival en s'imposant très difficilement sur la pelouse du Betis Séville (2-3). Nabil Fékir a marqué mais il s'est aussi fait expulser.

Le club merengue poursuit son carton plein en Liga en 2020 avec une 5e victoire en autant de matches dont des succès face à des équipes qui comptent: Getafe, le Séville FC et l'Atlético Madrid. Une trajectoire qui accrédite la thèse de l'accident de parcours concernant la sortie de route en quart de finale de Coupe du Roi face à la Real Sociedad (4-3), avec une équipe remaniée. Exit Alphonse Areola, Eder Militão, Nacho et Marcelo en défense, suppléés par Thibaut Courtois, Raphaël Varane, Dani Carvajal et Ferland Mendy face à Osasuna.

Avec ces quatre changements, le Real, meilleure défense du championnat, devant l'Atlético, avec seulement 14 buts encaissés, a retrouvé sa solidité portée disparue jeudi en Coupe. Même si, en face, le club de Pampelune n'avait remporté qu'un seul de ses cinq derniers matches de Liga. Après plusieurs alertes en début de match, Osasuna a ouvert la marque sur corner grâce à une jolie tête décroisée d'Unai Garcia (14e). Un avantage de courte durée: une demi-volée d'Isco (33e), son premier but en championnat, et une tête de son capitaine Sergio Ramos sur corner (38e) ont permis aux Madrilènes de rapidement reprendre les devants. Avant que des buts des entrants Lucas Vazquez et Luka Jovic ne donnent de l'ampleur au succès de la Maison blanche en toute fin de match (84e et 90e+1).

à voir aussi Le tacle de Lionel Messi sur Eric Abidal, le directeur sportif du Barça Le tacle de Lionel Messi sur Eric Abidal, le directeur sportif du Barça

Le derby basque pour la Sociedad

Tombeuse des Madrilènes en Coupe, la Real Sociedad est sortie vainqueur du derby basque chez elle face à Bilbao (2-1) qui avait lui fait chuter le Barça (1-0). Un succès qui permet au club de Saint-Sébastien (6e) de rester dans la course à l'Europe. Comme face aux Merengue jeudi, Alexander Isak a encore crevé l'écran avec une passe décisive et un but en moins de 40 minutes de jeu.

Le jeune international suédois (20 ans , 11 sélections), déjà étiqueté comme le nouveau Zlatan au pays, enchaîne: il en est à 8 réalisations en six matches, dont un doublé contre le Real Madrid jeudi. Barcelone, en crise ouverte après la passe d'armes publique entre Lionel Messi et Eric Abidal puis son élimination en Coupe, se déplace chez le Betis Séville (20h00) pour revenir à portée de la "Maison blanche".

Le Barça de justesse

Les Blaugrana sont revenus à trois points du Real mais cela n'a pas été sans sans peine. Longtemps en difficulté sur la pelouse du Betis, menés par deux fois au score, les partenaires de Lionel Messi ont fini par s'imposer grâce à un but de Clément Lenglet à la 72e (2-3). Avant cette libération, les Catalans avaient souffert face à des Andalous particulièrement tranchants, à l'image de Fékir qui profitait d'une balle perdue par Vidal pour marquer d'une frappe soudaine (2-1, 26e).

Ce but faisait écho à l'ouverture du score de Canales sur penalty (6e), et à l'égalisation de De Jong quelques instants plus tard (1-1, 9e). A l'image de Busquets, auteur de l'égalisation juste avant la pause (2-2, 45e), le Barça a su s'accrocher avant de s'en sortir grâce à Lenglet. A noter que Fekir qui craquait en récoltant deux cartons jaunes (dont un pour contestation) en deux minutes, tout comme le défenseur du club catalan quelques instants plus tard, rejoignaient prématurément les vestiaires. 

AFP