Liga : le Real chute contre le Rayo Vallecano, la lanterne rouge

Publié le , modifié le

Auteur·e : francetv sport
Gareth Bale.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Assuré de terminer la saison à la troisième place et de jouer la Ligue des champions, le Real Madrid n'a rien montré sur la pelouse du Rayo Vallecano ce dimanche et s'est logiquement incliné (1-0). Chez la lanterne rouge, les joueurs de Zinedine Zidane n'ont jamais vraiment été dangereux. À la lutte pour le maintien, le Rayo avait lui besoin d'une victoire pour continuer à espérer. C'est Embarba sur penalty qui a incarné cet espoir.

Certes, le Real Madrid n'a plus rien à jouer d'ici la fin de la saison. Assurés de terminer à la 3e place après les défaites de ses deux poursuivants dans l'après-midi (Getafe, 4e, et Séville, 5e), les Merengue ont fait preuve de décompression face au Rayo Vallecano. Jamais dans le bon tempo, les hommes de Zinédine Zidane ont déjoué face à la lanterne rouge, qui avait, elle, grandement besoin de points.

Première défaite contre la lanterne rouge depuis 2004 pour le Real

Le seul but de la partie a été inscrit par Adri Embarba à la 22e minute sur penalty, après une charge de Jesus Vallejo sur Javi Guerra. Un but ô combien important dans l'optique du maintien, où le Rayo est à la lutte avec Huesca, Valladolid, Gérone, Levante et le Celta Vigo.

Zidane en colère

Côté Real, Mariano Diaz aurait pu égaliser peu avant la pause mais son but a logiquement été invalidé pour une position de hors-jeu par le VAR. L'ancien Lyonnais qui aurait même pu / dû être exclu en deuxième période pour une manchette dans la tête d'Abdoulaye Ba sur un duel aérien. Un symbole de la nervosité des Madrilènes ce dimanche, qui s'inclinent pour la première fois depuis 2004 contre le dernier du championnat. Preuve supplémentaire que le chantier entamé par l'entraîneur français au sein de la Maison Blanche ne fait que commencer.

"Ce soir, nous n'avons rien fait du tout, de la première à la dernière minute et pas seulement au niveau de la finition", a expliqué énervé Zinédine Zidane après le match. "Nous n'avons pas joué au foot. Je suis en colère parce que nous avons donné une très mauvaise image. Je suis le responsable de tout cela, il n'y a pas que les joueurs. Mais il faut demander pardon pour tout ce que nous avons fait ce soir. Je défends toujours mes joueurs mais ce soir impossible. C'est la réalité, nous ne pouvons pas jouer comme ça. C'est une saison compliquée pour tout le monde, il fallait la vivre. Mais pour tout le monde, il faut que la saison se termine." Et pour la prochaine, il compte bien sur Raphaël Varane: "Oui, il va rester, oui".

francetv sport francetvsport