Liga : Le FC Barcelone se régale face à Majorque et rejoint le Real Madrid en tête

Publié le , modifié le

Auteur·e : Maxime Gil
Lionel Messi (FC Barcelone)
Lionel Messi s'est offert un triplé face à Majorque. | Josep LAGO / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le FC Barcelone garde le rythme et recolle à hauteur du Real Madrid en tête de la Liga après son succès contre Majorque (5-2), samedi soir. Lionel Messi s'est offert un triplé. Antoine Griezmann et Luis Suarez ont aggravé la marque. La lutte pour le titre s'annonce palpitante.

Le mano a mano se poursuit. A la victoire du Real Madrid grâce à Karim Benzema et Raphaël Varane, le FC Barcelone a répondu avec un succès maîtrisé face à Majorque (5-2) pour rejoindre la Casa Blanca en tête du championnat à dix jours d’un classico qui s’apparente déjà comme décisif.

à voir aussi Liga : Varane et Benzema portent le Real contre l'Espanyol Barcelone Liga : Varane et Benzema portent le Real contre l'Espanyol Barcelone

Griezmann servi par... Ter-Stegen !

Pour enchaîner un cinquième succès consécutif toutes compétitions confondues, le Barça s’en est remis à son trio d’attaque dans un grand soir. Si les relations offensives peuvent parfois être tumultueuses avec Lionel Messi et Luis Suarez, Antoine Griezmann s’est parfaitement fait servir par… Marc-André Ter Stegen, auteur d’un rapide dégagement, pour prendre de vitesse une défense dépassée et ajuster le portier adverse d’un subtil ballon piqué (7e, 1-0).

Messi voit triple

Et puis, Lionel Messi est entré en scène. Servi par Griezmann à l’entrée de la surface, le sextuple ballon d’or a envoyé un missile dans la lucarne d’un Manolo Reina impuissant (2-0, 17e). La Pulga a à nouveau fait parler sa patte gauche, cette fois en finesse, pour permettre aux Blaugranas de reprendre le large (41e, 3-1), après la réduction du score d’Ante Budimir, aidé par une déviation de Clément Lenglet (35e, 2-1).

L’Argentin s’est même offert un triplé en fin de match, avec l’appui de la transversale (83e, 4-2), venu parachever la domination catalane tout au long du match (66% de possession, 14 tirs cadrés). Un coup du chapeau qui lui permet de dépasser Karim Benzema au classement des buteurs (12 buts contre 11 pour le Français).

Le génie de Suarez

Griezmann et Messi ayant déjà brillé, il ne manquait plus qu’un exploit de Suarez pour faire chavirer le Camp Nou. Et l’Uruguayen a mis les formes. Servi dans la surface, El Pistolero a envoyé le ballon dans le petit filet opposé d’une talonnade bien sentie et surtout inattendue (43e, 4-1), après un modèle de construction collective.

Avec deux buts, signés Budimir (35e, 64e), sur trois tirs cadrés, Majorque n’a jamais été en mesure de bousculer un Barça qui prend les commandes du championnat à la différence de buts (+23 contre +21 pour le Real).

Maxime Gil gil_maxime_34