Liga : le Barça se balade contre Villarreal pour son premier match de la saison, Messi buteur

Publié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Messi, Coutinho et Fati ont été décisifs ce soir
Messi, Coutinho et Fati ont été décisifs ce soir | ENRIC FONTCUBERTA/EPA/Newscom/MaxPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Pour son premier match de la saison en Liga, le FC Barcelone s’est amusé face à Villarreal (4-0), avec un doublé d’Ansu Fati et un but de Lionel Messi, qui jouait son premier match depuis sa décision de rester en Catalogne. Ronald Koeman, qui officiait sur le banc du Barça pour la première fois, a réussi ses débuts, avec une équipe dans laquelle Antoine Griezmann a encore eu du mal à trouver ses marques.

Ce dimanche soir, le Camp Nou vide servait d’écho aux feux d’artifice tirés dans tout Barcelone pour la fin de la Mercè. Cette fête traditionnelle qui se déroule la semaine du 24 septembre n’était pas la seule réjouissance de cette douce soirée barcelonaise : Lionel Messi renfilait en effet le maillot blaugrana pour la première fois depuis le feuilleton qui aura agité les dernières semaines de l’été, la Pulga ayant fait part de ses envies de départ avant de revenir sur son choix pour aller au terme de son contrat (juin 2021).

Évidemment, toutes les caméras étaient donc braquées sur Messi. Mais ce dernier n’a pas été l’acteur de la rencontre le plus en vue. Au sein de ce FC Barcelone new look qui a opéré ces dernières semaines un dégraissage important avec les départs de Luis Suárez, Arturo VidalIvan Rakitić, Nelson Semedo ou encore Arthur, c’est bien Ansu Fati qui a été l’homme du match ce dimanche soir. Aligné sur le côté gauche par le nouvel entraîneur Ronald Koeman, le gamin qui fêtera ses 18 ans dans un mois a fait exploser la défense de Villarreal.

Un doublé en cinq minutes pour Fati

Quinze minutes ont ainsi suffi au néo-international espagnol pour ouvrir le score en faveur du Barça. Servi dans la surface par Jordi Alba, Fati a fusillé Sergio Asenjo pour le 1-0 (15e). L’ailier barcelonais a réalisé, cinq minutes plus tard seulement, son deuxième doublé en Liga, parfaitement servi par Philippe Coutinho après une remontée de balle de 40 mètres (20e).

Et si Messi a bien ouvert son compteur cette saison, le génie argentin doit son but à la fougue du jeune Fati. Après avoir pénétré dans la surface, l’ailier a provoqué une faute de Mario Gaspar, pour un penalty transformé par Messi (35e). La Pulga a également réalisé quelques gestes de grande classe, passant proche du doublé à plusieurs reprises. Pau Torres a ensuite offert d’un contre son camp un quatrième but aux Barcelonais sur un centre de Messi (45+1e). En une mi-temps, le Barça avait donc plié l’affaire face à des joueurs de Villarreal totalement dépassés.

Ousmane Dembélé a rejoué

Quant à Antoine Griezmann, il aura été l’attaquant barcelonais le moins en vue. Positionné à la droite de l’attaque dans le Barça de Koeman, le Français n'a pas touché énormément de ballons, le jeu penchant énormément à gauche. Mais quand il l’a reçu, Griezmann en a fait bon usage. Un autre champion du monde 2018 a également foulé la pelouse du Camp Nou : Ousmane Dembélé, qui jouait son premier match officiel avec le FC Barcelone depuis le 27 novembre 2019.

Pour son premier match au Camp Nou depuis la remontada du 8 mars 2017, Unai Emery a donc vécu un autre cauchemar avec sa nouvelle équipe. Ronald Koeman, de son côté, réussit donc ses débuts en tant qu’entraîneur du Barça, avec un Messi qui est apparu souriant par moments. Des signes qui doivent faire chaud au cœur des supporters catalans qui ont réellement cru perdre leur capitaine et idole après la claque reçue contre le Bayern Munich lors du Final 8 (2-8).