Gerard Piqué

Liga : Le Barça freiné par la Real Sociedad avant le Clasico

Publié le , modifié le

A quatre jours du Clasico, le FC Barcelone a été tenu en échec par la Real Sociedad samedi (2-2). D'abord mené au score, le club catalan avait pourtant réussi à prendre l'avantage grâce à Antoine Griezmann et Luis Suarez. Les Blaugrana ont été rejoints au score à l'heure de jeu. Ils restent leaders de la Liga mais sont sous la menace du Real Madrid, qui n'a qu'un point de retard et se déplace dimanche à Valence (21h).

Vainqueur avec une équipe remaniée mardi en Ligue des Champions contre l'Inter Milan (2-1), le FC Barcelone était en répétition générale avant le Clasico de mercredi prochain. Face à la Real Sociedad samedi, le club catalan, leader de la Liga, avait l'occasion de consolider son avance sur le Real Madrid et d'envoyer un signal fort avant de retrouver les Merengue. Mais, il n'a pas réussi à s'imposer face à une équipe basque aussi accrocheuse qu'à l'accoutumée.

Le Real en ligne de mire et dans le rétroviseur

Les Blaugrana se sont mis dans une situation compliquée après dix minutes de jeu, concédant un penalty à cause d'un tirage de maillot dans la surface commis par Sergio Busquets sur Diego Llorente. Après un recours à l'assistance vidéo, Mikel Oyarzabal a pris Marc-André Ter Stegen à contre-pied pour inscrire son 6e but de la saison en Liga et permettre à la Sociedad de prendre l'avantage. Mais les hommes d'Ernesto Valverde ont recollé avant la pause. Bien servi par Luis Suarez après un appel sur la gauche, Antoine Griezmann a ajusté Alex Remiro d'un piqué somptueux (38').

Décidé à ne pas laisser les choses se tasser, le Barça a ensuite pris l'avantage en tout début de deuxième période. Suarez a quitté le rôle de passeur, pour marquer dans le but vide, servi sur un plateau par Lionel Messi (49'). A ce moment de la rencontre, les Catalans se dirigent vers un succès sans trop forcer. Mais ils ont été surpris à l'heure de jeu sur un centre de Nacho Monreal, repoussé dans les pieds d'Aleksander Isak (62') par Ter Stegen, habituellement irréprochable. Puis, le score n'a plus évolué et est resté bloqué à 2-2, même si les Barcelonais ont espéré obtenir un penalty dans le temps additionnel. Mauvaise affaire pour le Barça pour deux raisons. Premièrement, le club catalan n'a pas fait grosse impression à quatre jours du Clasico tant attendu. Et puis sur un plan comptable, il offre une chance au Real Madrid de récupérer le leadership en cas de victoire dimanche à Valence (21h).