Liga : Le Barça donne la leçon au Real et s'envole au classement

Liga : Le Barça donne la leçon au Real et s'envole au classement

Publié le , modifié le

Pourtant éteints en première période, les Barcelonais se sont imposés sur la pelouse du Real Madrid (3-0), samedi après-midi, s'offrant un nouveau clasico. Suarez a débloqué le score au bout d'une contre-attaque d'école (54e). Et le Real, ayant pris un coup au moral, a définitivement perdu pied quand Dani Carvajal a repoussé de la main une action de but devant sa ligne. Carton rouge et penalty, transformé en force par Messi (64e). Aleix Vidal a ensuite clos la marque (90e+3).  Les hommes de Zidane se retrouvent à 14 points de leurs adversaires du jour au classement.  

La défaite est cruelle pour le Real, qui avait notamment trouvé le poteau par Karim Benzema (42e), mais elle confirme la mue réussie du Barça avec son nouvel entraîneur Ernesto Valverde. D'ailleurs, avec ce 25e match officiel consécutif sans défaite, Barcelone s'est vengé de l'humiliation subie au mois d'août en Supercoupe d'Espagne (3-1, 2-0).  Bref, le Real semble en pleine décompression après avoir vécu en 2017 la meilleure année de son histoire avec cinq trophées, dont la Liga et la Ligue des champions. Tout le défi pour Zidane va être de remobiliser son équipe en vue du printemps européen, avec en perspective un brûlant choc contre le PSG en huitièmes de finale de C1.

 54e but de Messi en 2017

Et même si les choses se sont animées en seconde période, le spectacle a été longtemps insipide sur la pelouse du Bernabeu. Le Real semblait pourtant légèrement dominateur, à l'image de deux occasions brûlantes pour Ronaldo: une reprise ratée au point de penalty, le ballon lui étant inexplicablement passé entre les jambes (10e), puis un tir à angle très fermé détourné par le gardien barcelonais Marc-André ter Stegen (32e).

Mais en seconde période, le Barça est revenu avec davantage d'allant, il a pris le contrôle du jeu et les banderilles initiées par Paulinho (30e, 39e) se sont multipliées, brisant le Real en deux blocs distincts. Difficile d'expliquer comment Ivan Rakitic a pu se retrouver aussi seul sur l'ouverture du score, signée Suarez d'un tir rasant (54e). Et difficile de concevoir la panique qui a saisi la défense merengue sur un tir de Suarez sur le poteau suivie par la main volontaire de Carvajal. 

Messi a transformé le penalty, soit son 54e but en 2017, devant Ronaldo (53), et la grand-messe du football mondial était dite...

Et de 17 pour Messi contre le Real

France tv sport @francetvsport