L'Atlético de Madrid s'impose contre Villareal et s'invite sur le podium

Liga : L'Atlético de Madrid s'impose contre Villareal et s'invite sur le podium

Publié le , modifié le

L'Atlético de Madrid s'est imposé contre Villareal (3-1) lors de l'affiche de la 25e journée de Liga ce dimanche. Les Colcheneros font la bonne opération puisqu'ils chipent la 3e place au FC Séville, vainqueur plus tôt de Getafe mais derrière à la différence de buts.

L'Atlético de Madrid a bouclé ce dimanche une semaine de rêve. Après avoir dominé Liverpool en Ligue des Champions (1-0), l'équipe de Diego Simeone s'est imposée face à Villareal (3-1) et, surtout, s'est invitée sur le podium à la 3e place. Les Madrilènes se sont imposés grâce à un but (40e) et une passe décisive adressée à son capitaine Koke (64e) de l'Argentin Angel Correa, puis une troisième réalisation finale de la pépite portugaise Joao Felix (74e), répondant à l'ouverture du score de Paco Alcacer pour Villarreal (16e). 

Le retour inespéré du prodige

Absent depuis le 26 janvier, quand il s'était blessé à la jambe droite contre Leganés, puis victime d'une grosse angine, le prodige de 20 ans Joao Felix, est revenu à la compétition à la 57e minute dimanche à la place de Victor Vitolo. Il a ensuite scellé la victoire des Colchoneros avec le dernier but de la soirée (74e), d'une limpide frappe croisée après une perte de balle de Villarreal. Un retour inespéré: Joao Felix (24 matches, 4 buts et 2 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison), attendu comme le remplaçant tant espéré du buteur Antoine Griezmann (parti au Barça), a eu du mal à trouver ses marques dans le système de Diego Simeone... mais semble désormais avoir bien lancé sa saison.

Sans Diego Costa, revenu de son opération d'une hernie discale cervicale il y a une semaine mais préservé dimanche après son retour contre Liverpool, et sans l'attaquant français Thomas Lemar, touché à la cuisse droite, Felix a assumé son statut en se montrant précieux en fin de match.

 "Envie folle de rejouer"

Diego Simeone suspendu à la suite du carton jaune récolté à Valence le week-end dernier (2-2) pour protestation et qui a suivi le match depuis les tribunes, avait déjà confié dans la semaine que la pépite portugaise, recrutée pour sept ans et 126 millions d'euros à Porto l'été dernier, avait "une envie folle de rejouer" après son absence d'un mois.

Et heureusement que le Portugais était là pour redonner de l'allant à l'Atlético, quelque peu éreinté cinq jours après signé un exploit majuscule en battant 1-0 le tenant du titre Liverpool en 8e de finale aller de Ligue des champions sur la pelouse du stade Wanda-Metropolitano, mardi. Car Villarreal (7e) a décidé d'adopter la même stratégie que les "Rojiblancos" contre la formation anglaise mardi: exploiter à fond les contres, ce qui a été fait avec le joli but en demi-volée d'Alcacer en pleine lucarne, puis se replier dans son camp, et ne rien laisser passer.

à voir aussi Liga : Messi marque un quadruplé, Barcelone atomise Eibar Liga : Messi marque un quadruplé, Barcelone atomise Eibar

Douze points du Barça, dix du Real

Mais le rideau jaune n'a pas été aussi étanche que peut l'être la 2e meilleure défense de Liga (18 buts encaissés, soit un de moins que le Real Madrid). Ce résultat apparaît probant pour les Colchoneros, même si l'objectif championnat paraît désormais compromis, puisque les hommes de Diego Simeone sont troisièmes mais pointent à 12 points du leader catalan, et à dix points de son dauphin, le Real Madrid.

Samedi, le FC Barcelone a étrillé Eibar au Camp Nou 5-0 grâce notamment à un quadruplé de Lionel Messi, qui avait déjà inscrit un triplé à la pause, et un dernier but d'Arthur. Puis le Real Madrid a concédé sa deuxième défaite de la saison en Liga 1-0 chez Levante, à Valence, sur un superbe frappe de Jose Luis Morales, avant le clasico retour de Liga, dimanche 1er mars à 20h.

Avec AFP

France tv sport francetvsport