Saul Niguez (Atlético Madrid) prend le dessus sur Fabian Orellana (Celta Vigo)
Saul Niguez (Atlético Madrid) prend le dessus sur Fabian Orellana (Celta Vigo) | MIGUEL RIOPA / AFP

Liga: l'Atlético chute face au Celta Vigo

Publié le , modifié le

L'Atletico Madrid, méconnaissable, a perdu pied dimanche sur la pelouse du Celta Vigo (2-0), laissant filer le Real Madrid et le FC Barcelone en tête du classement du Championnat d'Espagne lors de la 23e journée. Maladroit et outrageusement dominé, le club champion d'Espagne s'est logiquement incliné sur un penalty de Nolito à l'heure de jeu (59). L'Atletico a ensuite encaissé un second but par Fabian Orellana (71), montrant un visage très éloigné de celui affiché lors de sa démonstration face au Real le week-end dernier (4-0).

L'entraîneur de l'Atletico Madrid Diego  Simeone a reconnu avoir choisi une "mauvaise formation" tactique lors de la  défaite face au Celta Vigo (2-0) dimanche en Championnat d'Espagne, un revers  qui complique singulièrement les chances des "Colchoneros" dans la course au  titre. Le technicien argentin, privé de Koke (cuisse), Arda Turan et Raul Garcia  (suspendus), avait fait le pari d'associer en attaque ses trois meilleurs  atouts offensifs, Antoine Griezmann, Mario Mandzukic et Fernando Torres. 

"Le Celta a bien joué"

Mais ce trident n'a pas porté ses fruits et l'Atletico a vécu un début de  match catastrophique, entre passes ratées et bloc déséquilibré, avant que  Simeone ne fasse sortir Torres à la pause. "En première période, j'ai choisi une mauvaise formation et j'ai perdu 45  minutes à cause de ce mauvais choix", a reconnu l'entraîneur en conférence de  presse. "Ce n'est évidemment pas la faute de Fernando (Torres) qui a dû sortir.  Nous n'avons pas pu équilibrer l'équipe pour qu'elle soit bien positionnée.  (...) Mais au-delà de ça, le Celta a très bien joué, il a fait un très bon  match. Sa victoire est juste." 

Malgré un retard de sept points sur le Real Madrid, leader, et six points  sur le FC Barcelone, son dauphin, Simeone a assuré ne pas être abattu. "Nous allons continuer à rivaliser, il faut penser à travailler pour le  match de samedi prochain" contre Almeria à domicile, a-t-il conclu.

AFP