Le Real s'en remet à Benzema

Liga : Karim Benzema relance le Real Madrid, qui bat Séville 1-0

Publié le , modifié le

Le Real Madrid s'en est encore remis à son attaquant français. Grâce à un but de Karim Benzema au coeur de la 2e mi-temps face à Séville, le Real Madrid se relance dans le championnat espagnol et grimpe à la 2e place, seulement devancé par l'Athletic Bilbao à la différence de buts.

Le Real Madrid doit encore une fière chandelle à son Français fétiche. L'équipe espagnole, au creux de la vague depuis sa vilaine défaite face au PSG en Ligue des Champions cette semaine, se devait de rebondir face à Séville ce dimanche. Certes, nous n'en sommes qu'à la 5e journée de Liga. Et il en reste 33 pour façonner ce classement général. Mais le Real Madrid avait soif de confiance et de cohérence dans le jeu. Son entraîneur, Zinédine Zidane, était en manque de crédit. Les voilà désormais à la 2e place provisoire, forts d'une victoire face à l'une des équipes les plus redoutables du championnat.

Benzema, le facteur X

Et, peut-être plus encore que le résultat, c'est la manière avec laquelle les hommes de Zidane ont dominé Séville qui frappe. Carvajal a été monstrueux sur son côté droit, multipliant les montées dangereuses et les interventions décisives dans sa surface de réparation. Casemiro ont a été très juste. Gareth Bale omniprésent physiquement et dans les airs (6 duels aériens gagnés). Mais, surtout, Karim Benzema a été décisif, tentant quatre tirs cadrés, marquant le but décisif.

Grâce à son neuvième but de la tête de l'année 2019 (personne n'a fait mieux en Liga), le Français a mis le Real sur de bons rails. Car Séville avait sérieusement secoué les joueurs de Zidane en première mi-temps, se créant de nombreuses occasions à sollicitant à plusieurs reprises la charnière centrale - impeccable - Raphael Varane/Sergio Ramos. Le but de Benzema a déstabilisé le bloc sévillan, et définitivement requinqué ses coéquipiers. Les quinze dernières minutes du match ont été beaucoup plus à l'avantage du Real (malgré quelques frayeurs dans les derniers instants). 

Remontés à la 2e place du classement, les Madrilènes ne sont cependant toujours pas à l'abri des critiques. La performance face au PSG ne s'effacera pas d'une simple victoire en Liga, ou même d'une 2e place. Non, il en faudra beaucoup plus pour complètement relancer la machine à gagner qu'est le club de la capitale. Mais c'est un début.