Karim Benzema inscrivant un but contre l'Atlético Madrid le 1er février 2020

Liga : Karim Benzema enfonce un peu plus l'Atlético de Madrid dans une sombre série, lors du derby madrilène

Publié le , modifié le

Le derby de Madrid, intense physiquement, a dû attendre la deuxième période pour voir la rencontre se débrider. Après avoir subi de nombreuses contre-attaques dans le premier acte, le Real a confirmé sa domination sur un but de Karim Benzema, le 18e de la saison pour l’attaquant français.

Deux Madrid, deux visages. C’est ainsi que les deux équipes sont arrivées au Bernabeu avant leurs retrouvailles, à peine un mois après leur confrontation en finale de la Super Coupe d’Espagne remportée par les hommes de Zinédine Zidane. De nouveau, ce sont ces derniers qui ont eu le mot de la fin (1-0).

L'Atlético, le dangereux en première période

Ce revers, début janvier, a été le début d’une sombre série pour l’Atlético : quatre matches, trois défaites et un nul, pour seulement un but marqué. Le derby était donc l’occasion rêvée pour stopper cette hémorragie comptable et ce désert de réalisations. Si les Colchoneros ont fait bonne figure dans le combat physique et qu’ils ont été les premiers à créer du danger, la domination et le réalisme des Blancos a eu raison de l’équipe de Diego Simeone.

La première période a mis en évidence l’intensité physique du derby et la volonté des deux équipes à vouloir prendre les débats en main. Bien rentré dans sa rencontre, le Real a privé l’Atlético du ballon lors des vingt premières minutes (72% de possessions). Mais les Colchoneros ont été les plus dangereux par la suite, en contre-attaque. Victor Vitolo a ouvert les hostilités devant la cage de Thibaut Courtois. Il a vu sa frappe puissante repoussée par le portier belge, puis dégagée dans un second temps par Sergio Ramos (18e). Le gardien a une nouvelle fois été sollicité suite au numéro d’Angel Correa, en écartant le ballon sur son poteau (23e).

Le Real a fait preuve de réalisme

Au retour des vestiaires et après avoir fait le dos rond, les Merengues ont su se montrer de plus en plus dangereux. La première grosse alerte est venue d'une frappe de Federico Valverde de plus de 20 mètres, obligeant Jan Oblak à se détendre et à aller chercher le ballon dans les airs côté gauche (47e).

Une dizaine de minutes plus tard, Karim Benzema s'est bien démarqué dans la défense adversaire pour pouvoir marquer l'unique réalisation de la rencontre. L’attaquant a été trouvé suite à un centre de Ferland Mendy, lui-même bien servi par Vinicius (56e, 1-0).

Après avoir débloqué le compteur, les Merengues ont verrouillé la possession du ballon pour entrevoir une nouvelle victoire et un 21e match sans défaite toutes compétitions confondues.

Au contraire, l'Atlético s'est enfoncé un peu plus dans les méandres d'une série noire. Ce quatrième revers en cinq rencontres les met en position délicate, puisqu'ils pourraient perdre leur 5e place à l'issue de cette 22e journée de championnat. Encore plus inquiétant, les Colchoneros n'ont marqué qu'un but depuis le début de l'année.