Griezmann Atletico Madrid Athletic Bilbao
Antoine Griezmann a inscrit son premier triplé avec l'Atletico Madrid. | RAFA RIVAS / AFP

Liga: Griezmann fait le show avec l'Atletico Madrid

Publié le , modifié le

Titularisé à la pointe de l'attaque de l'Atletico dimanche à San Mames, Antoine Griezmann a fait exploser à lui seul l'Athletic Bilbao (1-4) lors de la 16e journée. Le Français, profitant de l'absence de Mandzukic, s'est fendu d'un joli triplé. Son premier depuis son arrivée chez les Colchoneros. Au classement, les champions d'Espagne reviennent à trois points du Barça et à quatre unités du Real Madrid, qui compte un match en moins.

Antoine Griezmann, auteur de son premier triplé avec l'Atletico, a renversé Bilbao (4-1) dimanche pour la 16e journée de Liga, permettant aux "Colchoneros" de rester à portée du Real Madrid et du FC Barcelone sur le podium pendant la trêve. Et un festival de "Grizi" pour conclure 2014 ! Transféré à Madrid cet été pour 30 millions d'euros, l'attaquant français a connu une adaptation difficile mais il commence enfin à donner sa pleine mesure et ses trois buts (46e, 73e, 81e) dimanche soir à San Mames ont tiré le champion d'Espagne en titre d'un bien mauvais pas.

Voici donc "Grizi" devenu un "homme et un joueur important", comme le souhaitait son entraîneur Diego Simeone. Et voilà l'Atletico toujours en course pour le titre avec 35 points, à quatre longueurs du Real (39 pts, un match en moins) et trois du Barça (38 pts). A Bilbao, ce n'était pourtant pas vraiment un match pour le frêle Griezmann (1,76 m, 67 kg) avec des chocs, des duels, des grandes chandelles aériennes et très peu de jeu au sol... A ce jeu-là, c'est l'Athletic qui a frappé le premier: sur un coup franc, Mikel Rico a été laissé libre de tout marquage et a placé sa tête hors de portée du gardien (17e). Un relâchement très inhabituel pour la défense de l'Atletico, passée tout près de sombrer lorsqu'Aritz Aduriz s'est emmêlé les pinceaux dans la surface (39e).

Griezmann fait tout à Bilbao

A l'autre bout du terrain, les "Colchoneros" n'ont pas eu non plus leur habituelle efficacité. Il faut dire que leur meilleur buteur, Mario Mandzukic (12 buts), et leur meilleur passeur, Koke (13 passes décisives), étaient tous les deux suspendus. En leur absence, c'est Antoine Griezmann qui a joué en pointe et le Français a étincelé. Car l'ancien joueur de la Real Sociedad a relancé l'Atletico: malgré sa taille modeste, le Français a égalisé de la tête sur un joli centre de Juanfran (46e). Ce qui a permis aux "Colchoneros" de refaire surface: Tiago a obtenu un penalty très généreux, aussitôt transformé par Raul Garcia (53e).

Ensuite, Griezmann a fait le break de deux buts en contre, d'abord en ajustant le gardien (73e), puis en menant une contre-attaque et en concluant de près, portant son bilan en Liga à 6 buts. Ce rendement retrouvé du Français qui est une excellente nouvelle pour l'"Atleti" en vue d'un début d'année 2015 brûlant, avec un double derby contre le Real en Coupe du Roi entrecoupé par un déplacement à Barcelone en Liga. Un beau programme qui s'annonce...