Liga : Griezmann et Dembélé portent le FC Barcelone contre le Betis

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Griezmann Messi

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Tous les problèmes du FC Barcelone ne sont pas réglés, loin de là. Mais en s'imposant 5-2 contre le Betis Séville samedi au Camp Nou, les Catalans se sont enlevés une belle épine du pied : oui, Antoine Griezmann et Lionel Messi peuvent jouer ensemble. Et oui : les deux hommes sont de plus en plus complices sur le terrain. Et ce alors qu'Ousmane Dembélé confirme son retour en forme.

C'est une image rare. Une image attendue depuis longtemps par les supporters du Barça, et les suiveurs d'Antoine Griezmann. Cette image, c'est celle de Griezmann qui se jette, tout sourire, dans les bras d'un Lionel Messi bien heureux de l'enlacer. Derrière ce cliché, il y a surtout une offrande du génie argentin pour le buteur français, qui retrouve enfin des couleurs sous le maillot blaugrana, et qui montre de vrais progrès dans le jeu. Comme son équipe.

Un Griezmann en rodage, mais en progrès

Depuis son arrivée au FC Barcelone à l'été 2019, Antoine Griezmann peine à convaincre, c'est un fait. Or, depuis le départ de Luis Suarez l'été dernier, le Français est encore plus en première ligne, sans réussir à convaincre. Contre le Betis Séville ce samedi, le Français n'a certes pas tout réussi, mais il a convaincu en position de numéro 9, tandis que Lionel Messi était sur le banc au coup d'envoi. Les clés du camion en main, Grizou a mené les siens à bon port.

Au final, Antoine Griezmann n'aura manqué que de réussite face au Betis Séville. Mais le visage affiché par l'attaquant français suffit à faire oublier - ou du moins relativiser - ses nombreuses occasions manquées ainsi que son penalty repoussé par Claudio Bravo (31e). Car des occasions, Griezmann en a eues : à la 5e minute, bien servi par Fati mais imprécis, à la 11e sur une percée plein axe suivie d'une frappe venue raser le montant, ou encore à la 26e avec une frappe sur le poteau après une deux express avec Pedri.

à voir aussi Liga : Antoine Griezmann sauve l'honneur du Barça sur la pelouse d'Alavés Liga : Antoine Griezmann sauve l'honneur du Barça sur la pelouse d'Alavés

Entre temps, Griezmann avait surtout décalé Ousmane Dembélé à l'angle droit de la surface. En forme en ce moment, l'ancien Rennais crochetait à droite, crochetait à gauche et envoyait un pétard dans le petit filet opposé (1-0, 22e). Pas récompensé de ses efforts, Griezmann trouvait enfin la faille au retour des vestiaires, après l'entrée en jeu de Messi. Le génie argentin s'effaçait au premier poteau sur un centre rasant d'Alba, offrant le but sur un plateau à Griezmann, qui redonnait l'avantage aux siens (2-1, 49e).

Remplacé à la 77e par Braithwaite, Grizou, comme son équipe, n'a pas rendu une copie parfaite. Mais cela faisait longtemps que l'on ne l'avait pas vu aussi déterminant dans un match du Barça, même si Messi a éclipsé cela par un nouveau doublé après l'exclusion d'Aïssa Mandi. Avec un but et une passe décisive, Griezmann a répondu présent. Tout comme Dembélé, qui a signé une performance très sérieuse, travaillant notamment beaucoup défensivement. De bon augure pour les Bleus, avant la trêve internationale qui débute lundi. Et aussi pour le Barça, qui, avec deux matchs de retard, remonte à la 8e place, à 4 points du podium.