Lionel Messi de nouveau buteur avec le Barça
Lionel Messi de nouveau buteur avec le Barça | Pau Barrena / AFP

Liga : grâce à un penalty de Lionel Messi, Barcelone renoue avec la victoire

Publié le , modifié le

A trois jours de son huitième de finale aller de Ligue des Champions face à l'Olympique Lyonnais, le FC Barcelone a repris sa marche en avant. Après trois nuls de rang en Liga, le club catalan a assuré le service minimum en s’imposant sur la plus petite des marges face au Real Valladolid (1-0). Lionel Messi a inscrit l’unique but du match sur penalty, avant d’en manquer un second en deuxième période.

Les trois points, c’est tout ce que retiendront les supporters catalans ce samedi. Peu convaincant dans le jeu, le Barça a peiné mais le Barça a assuré l’essentiel, à savoir s’imposer de nouveau en Liga et faire le plein de confiance avant de se déplacer à Lyon pour son huitième de finale aller de Ligue des Champions. Face au Real Valladolid, 15e, les joueurs d'Ernesto Valverde s’en sont remis à un penalty de Lionel Messi pour remettre les gaz après trois nuls consécutifs.

Le coach catalan avait choisi d’aligner une équipe remaniée ce samedi, en prévision du choc face à Lyon mardi prochain. Kevin Prince-Boateng suppléait Luis Suarez à la pointe de l’attaque du Barça, alors qu’Ousmane Dembélé, entré pour le dernier quart d’heure face à Bilbao dimanche dernier, était lui titulaire sur le flanc gauche. Lionel Messi était lui aussi aligné d’entrée, et s’est comme souvent montré décisif. L’Argentin lançait d’abord Dembélé en profondeur, contré in extremis par Antonito (18e) avant de trouver la faille juste avant la mi-temps. Accroché par Michel Herrero, Gerard Piqué obtenait un penalty pour son 300e match en Liga. Lionel Messi ne se faisait pas prier pour transformer sans trembler, inscrivant son 22e but en championnat, son 30e cette saison (voir par ailleurs).

Un but salvateur pour le Barça qui aura manqué plusieurs fois l’occasion de se mettre à l’abri lors du second acte, tombant sur un énorme Jordi Masip. Le gardien, formé au Barça, s'ets montré impérial devant Messi (49e, 65e), Boateng (55e) et Suarez (65e) avant de stopper en fin de match le deuxième penalty de la "Pulga" (85e). Sans briller, les joueurs d'Ernesto Valverde consolident leur place de leader (54 points) et laissent l’Atlético Madrid (2e, 47 points) et le Real Madrid (3e, 45 points avec un match en moins) à bonne distance. Avec les yeux et l'esprit désormais pleinement tournés vers Lyon et le Groupama Stadium.

Le joueur : Messi, homme à tout faire

Quand Messi va, tout va pour le Barça. En transformant son penalty juste avant la mi-temps, l’Argentin a de nouveau porté les siens, inscrivant son 30e but de la saison toutes compétitions confondues. En ajoutant ses 17 passes décisives, le N°10 catalan est plus que jamais indispensable, en étant impliqué sur 51% des réalisations du club cette saison. Habitué à banaliser l’exceptionnel depuis ses débuts chez les pros, Lionel Messi en a également profité pour atteindre la barre symbolique des 30 buts pour la 11e saison consécutive. Lyon est prévenu, l'Argentin n'est toujours pas rassasié.