Liga : Coup d'arrêt pour le Barça, le Real peut en profiter

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Monier
Lionel Messi (Barcelone) trop bien entouré pour faire la différence contre Séville
Lionel Messi (Barcelone) trop bien entouré pour faire la différence contre Séville | AFP

Barcelone, leader de Liga, a été contraint au match nul (0-0) sur la pelouse de Séville, troisième, lors de la 30e journée. Ce coup d'arrêt après deux succès consécutifs depuis la reprise offre au Real Madrid la possibilité de reprendre la tête du classement.

Barcelone à l'arrêt à Séville. Le champion d'Espagne n'a pu faire mieux qu'un match nul pour son troisième match depuis la reprise, après deux succès contre Majorque et Leganes. Ce coup de frein offre au Real, en déplacement sur le terrain de la Real Sociedad dimanche, la possibilité de revenir en tête du classement. De son côté, Séville reste troisième avec trois points d'avance sur l'Atlético de Madrid. 

Un quart d'heure de jeu pour Griezmann

Quique Setien cherche toujours la recette pour son Barça. Ce vendredi soir, le technicien de Santander avait fait le choix de laisser Antoine Griezmann sur le banc pour associer Luis Suarez à Martin Braithwaite. Une décision qui n'a pas payé, malgré une première période dominée par les Catalans. Face un Séville timoré, Barcelone a pris le jeu à son compte mais en inquiétant trop peu Tomas Vaclik. Et quand le portier sévillan a semblé battu, comme sur un coup franc direct de Lionel Messi (21e), Jules Koundé s'est chargé, de la tête, du sauvetage. 

En dehors de cette occasion, l'Argentin a eu des difficultés à s'exprimer face à un intense marquage de Séville le ciblant personnellement. L'entrée tardive de Griezmann, à la 78e minute, n'aura pas dégrippé l'attaque barcelonaise, condamnée à une possession trop souvent stérile. Suarez a eu l'occasion d'arracher la victoire, mais sa frappe du gauche dans la surface a filé au-dessus de la barre (88e). 

Une belle occasion pour le Real, malgré les jambes lourdes

Ce match nul, alors que le Barça avait gagné sept de ses huit dernières rencontres de championnat, laisse au Real Madrid une chance de reprendre la tête du championnat. La seule défaite dans cette impressionnante série, justement face au Real début mars, donne aux hommes de Zinedine Zidane l'avantage en cas d'égalité au classement. Mais pour cela, ils devront s'imposer contre la Real Sociedad dimanche à San Sebastian pour rattraper leurs rivaux. Et gérer physiquement l'enchaînement des rencontres, trois jours seulement après avoir dominé Valence (3-0).