Barcelone Neymar Messi Suarez 012016
La joie du trio "magique" du Barça: Neymar, Messi et Suarez | AFP - Lluis Gene

Liga BBVA : Barcelone-Atletico Madrid ou l'air des sommets, le Real Madrid en apnée

Publié le , modifié le

Gare à l'ivresse des cimes ! Le FC Barcelone et l'Atletico Madrid, coleaders du Championnat d'Espagne, s'affrontent dans l'air raréfié des sommets ce samedi après-midi (16h) pour la 22e journée et le Real Madrid retient son souffle dans l'espoir de refaire son retard dimanche (20h30) contre l'Espanyol.

Barça-Atletico, un choc en altitude

Seule la différence de buts générale départage le Barça (1er, 48 pts, un match de moins) et son dauphin l'Atletico avant l'affiche de samedi après-midi au Camp Nou (16h00). Autant dire que cette rencontre entre les deux derniers champions d'Espagne va tenir en haleine la Liga : s'ils veulent rester en position de force dans la course au titre, les Colchoneros doit gagner ce match pour repasser devant au classement. A l'inverse, un match nul profiterait au Barça, qui prendrait l'ascendant à la différence de buts particulière (victoire 2-1 à l'aller), laquelle prime en Espagne en cas d'égalité. Et un succès pourrait même offrir aux Catalans un ascendant de six points en cas de victoire lors de leur match en retard à jouer le 17 février à Gijon.

"Une finale" selon Neymar

Plus qu'une simple affiche, c'est peut-être déjà un pivot de la saison : soit l'Atletico s'accroche, soit le Barça s'échappe. "C'est une finale", a résumé le Brésilien Neymar. L'opposition de styles s'annonce séduisante: d'un côté le trio offensif "MSN" du Barça (Messi-Suarez-Neymar), fers de lance de la deuxième meilleure attaque de Liga (52 buts) derrière celle du Real (58 buts). De l'autre la meilleure défense d'Espagne (seulement 8 buts encaissés) et l'efficacité de l'attaquant français Antoine Griezmann (12 buts en Liga). "L'Atletico démontre qu'il dispose d'une très bonne solidité défensive, qu'il est tranchant quand il s'approche de la cage adverse ou bien sur coups de pieds arrêtés", a analysé l'avant-centre barcelonais Luis Suarez, actuel meilleur buteur de Liga (18 buts). "Nous allons essayer de faire la différence lors de ces matches importants."

Pour l'occasion, le Barça devrait être au complet avec les retours attendus dans le onze titulaire d'Andres Iniesta, Sergio Busquets et Jordi Alba. L'ancien milieu "colchonero" Arda Turan, qui défiera ses ex-partenaires, pourrait pour sa part entrer en cours de jeu. De son côté, la dynamique de l'Atletico a subi un petit ralentissement avec trois matches consécutifs sans victoire toutes compétitions confondues, dont une élimination devant Vigo en Coupe du Roi (0-0, 3-2). L'entraîneur Diego Simeone, qui avait aligné son équipe titulaire mercredi contre le Celta, va devoir remobiliser ses joueurs et espérer qu'ils ne soient pas trop émoussés samedi, sous peine d'être asphyxiés par le jeu de passes du Barça...

Le Real veut éviter le décrochage

Pour Zinédine Zidane, les difficultés ont commencé. Le nouvel entraîneur du Real Madrid avait débuté par deux victoires tranquilles contre La Corogne (5-0) et Gijon (5-1) mais il a connu son premier coup d'arrêt avec un nul 1-1 sur le terrain du Betis Séville le week-end dernier. Résultat, son équipe (3e, 44 pts) stagne à quatre points de la première place et virtuellement à sept longueurs en cas de carton plein du Barça d'ici la mi-février. Un gouffre à ce stade de la saison.

Zidane le sait sans doute, comme il sait que le Real doit à tout prix l'emporter dimanche soir contre l'Espanyol Barcelone au stade Santiago-Bernabeu (20h30) pour éviter de décrocher, voire espérer refaire une partie de son retard si Barça-Atletico accouche d'un nul. "Il faut se battre jusqu'au bout dans cette Liga", a lancé le technicien français dimanche dernier, tâchant de garder le sourire. Toujours privé de Gareth Bale (mollet), Zidane comptera sur un réveil de Cristiano Ronaldo, seulement deux fois buteur en quatre matches en 2016, et sur la bonne forme du Français Karim Benzema, deuxième meilleur marqueur de Liga (17 buts) malgré sa mise en examen dans l'affaire du chantage présumé à la "sex-tape".

Le programme de la 22e journée de Liga

    Samedi :
    (16h00) FC Barcelone - Atletico Madrid
    (18h15) Eibar - Malaga
    Getafe - Athletic Bilbao
    (20h30) Villarreal - Grenade
    (22h05) Real Sociedad - Betis Séville

    Dimanche :
    (12h00) Séville FC - Levante
    (16h00) Valence - Sporting Gijon
    (18h15) Las Palmas - Celta Vigo
    (20h30) Real Madrid - Espanyol Barcelone

    Lundi :
    (20h30) Deportivo La Corogne - Rayo Vallecano