Neymar et le Barça surpris à Vigo
Neymar sous le maillot du Barça | MIGUEL RIOPA / AFP

Liga: Barcelone chute à Vigo (4-3) et manque l'occasion d'être leader

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone, privé de Leo Messi, a raté l'occasion de prendre seul la tête du Championnat d'Espagne, en s'inclinant ce dimanche sur la pelouse du Celta Vigo (4-3), en match de clôture de la 7e journée. La défaite des champions en titre, leur deuxième de la saison, arrange les deux clubs de Madrid, l'Atletico et le Real, qui se partagent la tête avec 15 points. Le Séville FC complète le podium avec 14 points, un de plus que les Catalans, quatrièmes.

Un être vous manque... Le Barça n'a pas résisté une troisième fois à l'absence de son attaquant star Leo Messi, blessé à une cuisse et indisponible pour encore dix jours. Après deux victoires sans son maestro argentin, contre Gijon (5-0) en Liga et Mönchengladbach (2-1) en Ligue des champions, les coéquipiers de Luis Suarez ont pris l'eau en dix minutes à Vigo. Pione Sisto (22e), Iago Aspas (31e) et Jérémy Mathieu (contre son camp, 33e) ont donné un avantage rapide et net aux Galiciens, au bon souvenir du public du stade Balaidos qui avait vu les Blaugrana déjà lourdement chuter la saison passée (4-1).


Mais alors que Piqué (58e) et Neymar (64e, sur penalty) avaient amorcé une remontada, le Barça a été trahi par son gardien, Marc-André Ter Stegen. Le dégagement du portier allemand était contré par Pablo Hernandez (76e), qu'il n'avait pas vu, offrant un but inespéré aux locaux qui commençaient à fléchir physiquement. Le doublé de la tête de Piqué (87e) restera donc anecdotique, Neymar ratant l'occasion d'arracher le point du nul pour le 600e match d'Iniesta avec la tunique bleue et rouge. Après un début de saison catastrophique, cette victoire marque le renouveau du Celta (10e), qui enchaîne un quatrième succès toutes compétitions confondues. Pour le Barça, la trêve internationale vient à point, car Messi devrait être de retour pour le match de reprise contre La Corogne le 16 octobre puis pour le choc européen contre Manchester City trois jours plus tard en C1.

AFP