Ousmane Dembele
Ousmane Dembele a marqué pour le Barça avant d'être expulsé face à Séville. | Josep LAGO / AFP

Liga - 8e journée : Barcelone cartonne face à Séville (4-0), Ousmane Dembélé buteur et expulsé

Publié le , modifié le

Pourtant malmené une grande partie de la rencontre, le FC Barcelone s'est largement imposé face au FC Séville (4-0) en conclusion de la 8e journée de Liga, dimanche 6 octobre. Luis Suarez, Arturo Vidal, Ousmane Dembélé et Lionel Messi ont marqué... avant que le Français ne se fasse expulser. Antoine Griezmann n'a pas joué, à contrario de Jean-Clair Todibo.

Même quand il est bousculé (et bien bousculé), le Barça s’en sort. A vrai dire, il semble même quasiment miraculé. Pourtant rien ne le laisse penser à la vue du score (4-0). Un résultat fleuve, certes, mais qui masque une domination outrageuse du FC Séville qui s’est produit pléthore d’occasions au Camp Nou, en conclusion de la 8e journée de Liga.

Luuk de Jong en manque de réussite

Les Barcelonais ont été assaillis par des Sévillans ambitieux et sans complexe, emmenés par un Luuk De Jong en grande forme. Mais le milieu de terrain s’est heurté à un Marc-André Ter Stegen présent sur sa ligne (11e) puis à sa maladresse, ne cadrant pas deux autres tentatives (18e, 26e), avant de trouver le poteau (49e).

Un manque d’efficacité qui contraste avec le réalisme clinique des Catalans. Sur sa première occasion, Luis Suarez réalise  un ciseau imparable (27e, 1-0), puis Arturo Vidal ajuste sa reprise du droit (32e, 2-0) avant qu’Ousmane Dembélé n’enfonce le clou, plein de sang froid (35e, 3-0). Le Français était titulaire sur le flanc gauche de l’attaque barcelonaise, quand Antoine Griezmann était sur le banc. A contrario, c'est depuis son poste de défenseur central que Jean-Clair Todibo a assisté au coup-franc millimétré de Lionel Messi, venu se loger dans le petit filet sévillan (78e, 4-0).

Dembélé dégoupille 

Un score lourd, alors que la fin de match a été confuse. Sur un contre mené par Javier Hernandez, Ronald Araujo commet une faute. Dernier défenseur, il écope d’un carton rouge. Une sanction sévère aux yeux de certains catalans qui protestent : Dembélé se voit lui aussi expulsé du terrain et Sergio Busquets reçoit un carton jaune. La cage catalane reste toutefois inviolée et le Barça remonte à la 2e place, à 2 pts du Real Madrid. Séville stagne à la 6e place et peut nourrir d’énormes regrets.

Maxime Gil gil_maxime_34