La joie des joueurs de l'Atletico Madrid 01042017
La joie des joueurs de l'Atletico Madrid. | JORGE GUERRERO / AFP

Liga (29e journée) : L'Atletico Madrid sur le podium

Publié le , modifié le

L'Atletico Madrid, vainqueur 2-0 à Malaga samedi grâce à des buts signés Koke et Filipe Luis, est monté sur la 3e marche du podium derrière le Real Madrid, leader, et le FC Barcelone, dans l'attente de la fin de la 29e journée de Liga dimanche.

Avec 58 points, l'Atletico éjecte provisoirement du podium le FC Séville (57) qui reçoit dimanche le Sporting Gijon. De son côté, Malaga (16e, 27 pts) court toujours après un succès après trois matches sans victoire. De son côté, le Real de Zinédine Zidane (65 pts) accueillera Alavès (10e) avant la clôture de la journée par le Barça (63 pts), en déplacement à Grenade (19e). Dans une rencontre de faible niveau technique, Koke a été le premier à sonner le réveil madrilène en tirant de près de 25 m sans inquiéter le gardien local. L'international espagnol a ensuite ouvert le score en reprenant une passe de Fernando Torres, inscrivant un but pour la deuxième fois d'affilée en Championnat (26e).

Torres l'altruiste

En seconde période, l'Atletico s'est contenté de défendre son avance avant de doubler la mise par Filipe Luis (74e) à la suite d'une nouvelle passe décisive de Fernando Torres. "Nous n'avons pas commis d'erreur et quand nous avons eu une opportunité en seconde période, Filipe a conclu de manière fantastique. Le 2-0 peut laisser penser que le match a été facile, il ne l'était pas", a commenté l'entraîneur madrilène Diego Simeone.

Dans les autres matches de samedi, Eibar, 8e, est allé l'emporter 3-2 à Villarreal, pourtant mieux classé (6e) et qui avait ouvert la marque par Soriano (18e). Mais Pedro Leon (sur penalty), Kike et Inui ont donné un avantage définitif aux visiteurs avant le second but de Soriano (89e), trop tardif pour changer le cours de la partie. Enfin, l'Athletic Bilbao (7e) a aussi gagné en déplacement, 2-1, à Osasuna pour envoyer pratiquement en D2 la lanterne rouge.

AFP