José Mourinho
José Mourinho | CRISTINA QUICLER / AFP

Les joueurs du Real veulent voir Mourinho partir

Publié le , modifié le

Selon le journal El Pais, un sondage au sein du vestiaire du Real Madrid serait sans complaisance pour Jose Mourinho. Quinze joueurs, dont "cinq importants" veulent son départ.

Quinze joueurs du Real Madrid, "dont cinq importants", espèrent que leur entraîneur Jose Mourihno quittera le club madrilène en fin de saison, selon un sondage effectué interne et révélé par l'édition dominicale du journal El Pais.

"Après un sondage réalisé en interne auprès du club de manière informelle, (le président du Real Madrid) a pu constater que 15 footballeurs considèrent que le mieux pour l'équipe est que Mourinho ne continue pas la saison prochaine", écrit El Pais, sans toutefois donner de source claire.

Cinq ténors en chef de file

"De ces 15 hommes critiques, 5 joueurs importants dans le vestiaire ont fait savoir au club que leur désir était d'être transférés à d'autres clubs s'il n'y avait pas de changement d'entraîneur", poursuit le quotidien. Interrogé par l'AFP sur l'existence d'un tel sondage en interne - même informel - un porte-parole du Real Madrid a dit ne pas savoir si une telle enquête avait eu lieu.

Cette information vient redonner du crédit à celle lâchée en janvier par le journal sportif Marca qui avait lui affirmé que lors d'une réunion entre le président du Real Florentino Perez, Casillas et Ramos, ces deux derniers avaient expliqué au principal dirigeant du Real que plusieurs joueurs songeaient à quitter le club si Mourinho, dont le contrat expire en 2016, ne partait pas en fin de saison. A l'époque, cette une polémique avait déjà obligé Perez à convoquer une conférence de presse pour démentir cette information, niée également par Casillas et Ramos par la suite.

Le président derrière Mourinho

Selon El Pais à paraître dimanche, "le président du Real aimerait lui que Mourinho continue à la tête du Real, mais admettrait que, dans le cas contraire, ce départ épargnerait au club des problèmes graves, comme les possibles départs de Casillas et Ramos, deux idoles du club à la relation conflictuelle avec l'entraîneur".

Relégué sur le banc depuis son opération pour une fracture à la main gauche, Casillas n'a en effet plus joué depuis le 23 février dernier, supplanté par Diego Lopez, qui avait été initialement recruté pour assurer un simple intérim durant la convalescence de Casillas.

AFP