Real barça Benzema but bravo 102014
Benzema inscrit le troisième but contre le Barça | AFP

Les "Clasicos" Real-Barça en novembre et avril

Publié le , modifié le

La nouvelle saison de Liga espagnole débutera le week-end du 23 août, avec les "Clasicos" opposant le Real Madrid au FC Barcelone programmés en novembre et avril, a annoncé mardi la Fédération espagnole de football. Le choc entre les rivaux historiques est prévu les week-ends du 8 novembre à Madrid pour les matchs aller, et du 3 avril à Barcelone pour les matchs retour, a décidé le tirage au sort effectué mardi en banlieue de Madrid.

Le Barça, champion sortant, a réussi en 2014-2015 le deuxième triplé de son  histoire en gagnant aussi la Ligue des Champions et la Coupe du Roi. Il tentera de conquérir un nouveau titre, celui de la Supercoupe d'Espagne,  en affrontant l'Athletic de Bilbao les 14 et 17 août. La Supercoupe oppose traditionnellement le champion de Liga au vainqueur de  la Coupe du Roi, ou dans ce cas précis au finaliste de la Coupe, puisqu'elle a  été remportée par le Barça. Le Barça et l'Athletic s'affronteront de nouveau pour la première journée  de Liga à Bilbao, le week-end du 22-23 août. La dernière journée de Liga est programmée le 15 mai. Le Real Madrid, finaliste de la Liga après une saison décevante, jouera son  premier match contre le Sporting de Gijon, promu en première division.

L'Atletico de Madrid entamera la saison face à Las Palmas, promu également. La fin de saison précédente avait frôlé le chaos, les joueurs et la  fédération menaçant de se mettre en grève pour une meilleure redistribution des  droits télévisés, qui profiterait davantage aux petits clubs. Pour la première fois, la Liga avait revendu ces droits de façon  centralisée. La grève a été finalement annulée après avoir été jugée illégale  par un tribunal. Mardi, dans un discours précédant le tirage au sort, le président de la  Fédération royale espagnole (RFEF) Angel Maria Villar a déploré à plusieurs  reprises que la Fédération n'ait pas été écoutée, au moment d'élaborer la  législation sur la vente de ces droits, particulièrement lucratifs. "Nous nous  sommes fait marcher dessus", a-t-il affirmé .

AFP