FC Barcelone
La célébration collective des joueurs catalans lors de la rencontre face au Rayo Vallecano | AFP - BURAK AKBULUT

Les chiffres de la série d'invincibilité du FC Barcelone

Publié le , modifié le

En étrillant le Rayo Vallecano (5-1), le FC Barcelone a battu le record d’invincibilité du Real Madrid de Leo Beenhakker qui datait de la saison 89-90 et signé un 35e match sans défaite. Retour en chiffres sur cette série qui pourrait se poursuivre.

1. Première pour Arda Turan

Arda Turan a célébré à sa manière ce record en clôturant la marque face au Rayo. L’international turc a inscrit son premier but sous les couleurs catalanes en 13 rencontres. Après avoir patienté six mois en attendant de jouer son premier match avec le Barca, l’ancien joueur de l’Atletico était heureux de retrouver le chemin des filets. Il est le 17e buteur du « Mes que un club » lors de cette saison 2015-2016.

35. Le Barca plus fort que le Real

C’est le chiffre majeur de la soirée. Avec 35 matches sans défaite, le Barca de Luis Enrique efface des tablettes le Real de Leo Beenhakker. L’équipe madrilène était restée invaincue pendant 34 matches avant de tomber contre le Celta Vigo (0-2). Le Barca a donc fait mieux et il faut remonter cinq mois en arrière, au 3 octobre 2015, pour trouver trace d’une défaite. Les hommes de Luis Enrique s’étaient inclinés 2-1 sur la pelouse du FC Séville. Depuis le Barca, c’est 29 victoires et six matches nuls toutes compétitions confondues. Parmi les cinq grands championnats, le record de la Juventus de 2011-2012 se rapproche (43 matches sans défaite) mais celui européen du Celtic Glasgow sera plus dur à aller chercher. Les Ecossais étaient restés invaincus durant 62 rencontres étalées entre 1915 et 1917.

30. Et encore le Barca a raté

Depuis le début de la saison, le Barca a marqué 128 buts dont 97 via son trio Neymar-Messi-Suarez. Avec beaucoup de réussite – et un peu plus de talent, ose-t-on écrire – le Barca pourrait en être à 158 marqués puisqu’entre les tirs sur les montants (23) et les pénalties ratés (7), ce sont 30 buts qui se sont envolés. La malédiction des pénalties continuent donc au Barca puisque Luis Suarez en a raté un nouveau contre le Rayo Vallecano.

20. Messi, plus fort qu'en 2012

Pour réussir cette série, le Barca s’est évidemment appuyé sur sa MSN. Messi, Suarez et Neymar comptabilisent 97 buts à eux trois, soit un de moins que le PSG par exemple, mais aussi plus que le Real Madrid (95), le Bayern (91) ou Manchester City (89). L’Argentin est le plus performant en 2016 puisqu’il en est déjà à 20 buts en 16 matches avec le triplé réussi contre le Rayo.

La "Pulga" est en avance sur ses temps de passage après 16 matches sur son record de buts en 2012. Cette année-là, Messi avait terminé l’année civile avec 91 buts. Après 20 rencontres, il en comptait 17. Depuis son retour de blessure le 21 novembre dernier, il marche sur l’eau : 24 matches, 27 buts, 10 passes.

107. Le Barca, machine à scorer

C’est peut-être le chiffre le plus impressionnant. En 35 matches, les Catalans ont marqué 107 buts et en ont encaissé 20, soit 3,05 buts/match.