Joaquin Caparros
Joaquin Caparros | AFP

L'entraîneur de Séville reste en poste malgré une leucémie

Publié le , modifié le

Joaquin Caparros, l'entraîneur de Séville, a annoncé souffrir d'une leucémie chronique dimanche après la victoire de son équipe à Valladolid (2-0), assurant pouvoir pour l'instant continuer à vivre "une vie normale" et à occuper le banc andalou.

"J'ai une leucémie chronique qui ne m'empêche pas d'exercer ma profession. Je vis une vie normale et je veux remercier tous les joueurs", a déclaré le technicien (63 ans) en conférence de presse. "Je n'ai aucun type de traitement et je veux profiter de la chance que m'a donné le club de pouvoir recommencer à entraîner mon équipe de coeur. Je ne reparlerai pas de ce sujet mais je veux que tout le monde se tranquillise", a-t-il ajouté.

Vieux routier des bancs de Liga, Caparros était jusqu'à mi-mars le directeur sportif du Séville FC avant de remplacer au pied levé Pablo Machin, démis pour manque de résultat. Il avait également assuré un intérim l'an dernier après le limogeage de l'Italien Vincenzo Montella. Cette annonce du technicien andalou fait écho à une situation similaire vécue par l'un de ses prédécesseurs à Séville, l'Argentin Eduardo Berizzo. Ce dernier, souffrant d'un cancer de la prostate, avait dû être opéré en novembre 2017 alors qu'il occupait le banc andalou. Il s'était mis en retrait de l'équipe première pendant quatre matches, puis avait repris ses fonctions avant d'être démis par ses dirigeants juste avant la trêve de Noël pour insuffisance de résultats.

Caparros, technicien très expérimenté passé notamment par Villarreal, le Deportivo La Corogne ou l'Athletic Bilbao, a pour sa part réussi à redresser la trajectoire de l'équipe sévillane depuis sa nomination le 15 mars. Séville a remporté trois de ses quatre derniers matches, se replaçant dimanche à la cinquième position de la Liga, à seulement une longueur de la quatrième et dernière place qualificative pour la Ligue des champions.

AFP