Cristiano Ronaldo (Real Madrid)
Cristiano Ronaldo a réalisé un doublé face au Sporting Gijon | PEDRO ARMESTRE / AFP

Le trio Benzema, Cristiano Ronaldo, Bale fait gagner le Real Madrid de Zidane

Publié le , modifié le

Après sa brillante victoire face à La Corogne (5-0) pour sa première sortie sur le banc du Real Madrid, Zinedine Zidane a engrangé un deuxième succès devant le Sporting Gijon (5-1) lors de la 20e journée de Liga. Le Français a pu compter sur son trio magique, Karim Benzema, Cristiano Ronaldo, tous deux auteurs d'un doublé et Gareth Bale, buteur avant de sortie sur blessure.

Dix buts marqués, un seul encaissé, les débuts de Zinédine Zidane​ sur le banc du Real Madrid se passent bien, merci pour lui. Opposée il est vrai à deux formations, La Corogne et Gijon, pas référencées comme des adversaires dangereux pour elle, son équipe a fait parler son talent offensif. Face à Gijon, les Merengues ont même plié l'affaire en moins de vingt minutes. Gareth Bale sur corner (7'), Cristiano Ronaldo (9') après un enchaînement superbe sur sur une passe de Karim Benzema puis le Français (12') d'une reprise acrobatique sur un centre du Gallois ont porté rapidement le score à 3-0 avant que le Portugais n'y aille de son doublé en coupant un centre de Carvajal (4-0, 41').

Bale et Benzema sortis sur blessure

Euphorique, le Real Madrid passe une nouvelle fois cinq buts à son adversaire grâce à la deuxième réalisation de Karim Benzema. Peu avant la pause, l'ancien Lyonnais profite d'une belle inspiration d'Isco, encore titulaire, pour tromper Ivan Cuellar du bout du pied au ras du poteau gauche (4-0, 41'). N'en jetez plus la coupe est pleine. La fin d'après-midi madrilène aurait pu être parfaite si Gareth Bale n'étais pas sorti sur blessure à la pause, apparemment touché au mollet droit et si Benzema ne l'avait pas imité à la 65e, blessé à la cheville. La réduction du score de Lopez à l'heure de jeu (5-1) n'est finalement qu'anecdotique. En deux matches, Zidane a déjà fait oublier Benitez et s'est donné du temps pour aborder sereinement les rendez-vous décisifs du mois de février, à savoir le huitième de finale aller de la Ligue des Champions face à la Roma (17 février) et le derby face à l'Atletico Madrid (28 février).