Le Real tient le choc à Barcelone

Le Real tient le choc à Barcelone

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone et le Real Madrid ont fait match nul 2-2 ce dimanche au Camp Nou lors du choc au sommet de la 7e journée de la Liga, Lionel Messi, pour le Barça (31e, 61e), et Cristiano Ronaldo, pour le Real (23e, 66e), inscrivant chacun un doublé et se positionnant encore un peu plus pour le Ballon d'Or. Un résultat logique même si les Catalans ont mieux fini. Au classement, le Barça, leader, compte toujours huit points d'avance sur le Real, tenant du titre, 5e.

Dans une ambiance très chaude, marquée par des manifestations des partisans de l'indépendance qui ont déployé juste avant le coup d'envoi une gigantesque mosaïque aux couleurs du drapeau catalan, le Real se procurait la première occasion, un tir lointain signé Angel Di Maria qui passait nettement au dessus (6e). Le Barça dominait territorialement sans se montrer dangereux, au contraire des Madrilènes. Sur un corner tiré par Ozil, Sergio Ramos plaçait un beau coup de tête qui frôlait le poteau de Valdes (19e). Dans la foulée, Iniesta tentait une frappe des 25 mètres, sans danger pour Casillas.

Benzema trouve le poteau

Les hommes de Mourinho ouvraient le score à la 23e minute: servi par Karim Benzema dos au but sur le côté gauche de la surface, Cristiano Ronaldo tirait du gauche à ras du poteau droit de Valdes, pas irréprochable sur ce coup-là (1-0). Juste après, Benzema ratait le but du K.O. alors qu'il était parfaitement servi par le remuant Di Maria: sa reprise du pied droit tapait le poteau gauche de Valdes avant de revenir sur Di Maria qui reprenait à côté. Barcelone était sonné d'autant que Montoya remplaçait Daniel Alves, blessé.

Mais les Catalans repartaient à l'attaque et Messi égalisait –de près- à la demi-heure de jeu après un cafouillage dans la surface de réparation adverse et un gros loupé de Pépé (1-1, 31e). Messi rejoignait à cette occasion Radamel Falcao et Ronaldo au classement des buteurs avec 7 buts. La fin de mi-temps était plutôt barcelonaise mais sans réel danger sur la cage de Casillas.

Ronaldo répond à Messi

Le début de seconde période était avare en occasions. Les deux équipes musclaient leur jeu et l'arbitre calmait les esprits, distribuant les cartons jaunes (Busquets puis Ozil). Xabi Alonso échappait au carton rouge à l'heure de jeu pour une faute sur Messi. La sentence arrivait quand même pour le Real sous la forme d'une merveille de coup-franc signé Messi (2-1, 61e). Mais les Madrilènes ne renonçaient pas et Ronaldo, parfaitement lancé par Ozil, s'en allait tromper Valdes pour égaliser à 2-2 (66e). La réplique d'un Ballon d'or à un triple Ballon d'Or !

Entre-temps, Higuain avait remplacé Benzema, récoltant un avertissement logique pour une faute sur Pedro. A la 70e minute, Messi, lancé côté gauche de la surface, tentait un lob audacieux sur Casillas mais le ballon fuyait la cage adverse. Puis Messi mettait un coup-franc au dessus. Avant que Higuain ne sollicite Valdes dans un angle fermé. A l'entame des dix dernières minutes, tout restait à faire. Le Camp Nou retenait son souffle et poussait ses favoris.

Montoya (tir sur la barre transversale) puis Pedro, bien lancé par Iniesta mais qui tirait juste à côté dans les arrêts de jeu, manquaient la balle de match pour le Barça qui concède ses premiers points de la saison (19/21 après 7 journées) mais qui compte toujours huit longueurs d'avance sur son éternel rival. De quoi voir venir même si la Liga est loin d'être jouée.

Sergio Busquets (FC Barcelone ): "Par moments, nous avons été supérieurs, mais cela a été un match très équilibré. Tout reste en l'état (au classement), mais avec un match en moins. Quant à la meilleure image donnée par les deux équipes, sur le plan sportif, je pense que nous avons appris de ce qui s'est passé l'année dernière."

Grégory Jouin @GregoryJouin