Real Madrid joie Bernabeu 052017
La joie des Madrilènes à Bernabeu | AFP

Le Real persiste, le Barça résiste

Publié le , modifié le

Dans leur lutte à distance le Real Madrid et le FC Barcelone restent au coude à coude après leur succès respectif sur le FC Séville (4-1) et Las Palmas (4-1), lors de la 37e journée de Liga. Mais si le Barça garde bien les commandes du championnat grâce à une meilleure différence de buts, c’est bien le Real Madrid qui a les cartes en main en disposant d’un match de plus à disputer (mercredi à Vigo).

L'air des Canaries a bien réussi aux Catalans et notamment à Neymar, auteur d'un triplé (25e, 67e, 71e) et même d'une passe décisive pour Luis Suarez (27e). Disposant d'une très confortable avance à la différence de buts (+77 contre +60), le Barça reste bien en tête de la la Liga. Mais le match en retard du Real Madrid sur le terrain du Celta Vigo (13e) qui n'a plus rien à gagner pourrait bien changer totalement la donne...

Eux-mêmes sous pression, les merengue n'ont pas failli et même battu le Séville FC sur le même score que leur grand rival (4-1). A défaut de triplé, c'est un doublé qu'a tout de même signé Cristiano Ronaldo (23e, 78e), complétant un coup franc vicieux signé Nacho (10e) et une dernière réalisation de Toni Kroos (84e) au stade Bernabeu. L'équipe de Zinedine Zidane n'a besoin que d'un succès et d'un match nul pour remporter un 33e titre de champion d'Espagne.

"Tout cela est très long, nous savons que gagner le Championnat en Espagne n'a rien de facile. Nous nous en approchons chaque jour, nous continuons à engranger. Il nous reste deux matches et nous allons essayer de continuer sur cette voie", explique Zinédine Zidane. "Maintenant, on n'a encore rien gagné, il reste deux matches, on va continuer sur ce qu'on est en train de faire de bien".

Si le nom du champion n'est pas encore connu, celui du troisième et du quatrième est déjà connue: l'Atletico Madrid (3e, 75 pts) a neutralisé le Betis Séville (1-1) pour s'assurer une qualification directe pour la Ligue des champions, tandis que le Séville FC devra passer par un barrage après sa défaite face au Real. En bas de tableau, on connaît aussi les trois relégués: le Sporting Gijon a battu en vain Eibar (1-0) et accompagnera à l'étage inférieur Grenade et Osasuna, déjà condamnés.

Romain Bonte