Cristiano Ronaldo Real Madrid
Cristiano Ronaldo "monstrueux" avec le Real | JOSE JORDAN / AFP

Le Real ne laisse pas passer sa chance

Publié le , modifié le

En s'imposant à Elche lors de la 24e journée de Liga grâce à des buts de Benzema et Ronaldo (0-2), le Real Madrid n'a pas manqué l'occasion de reprendre quatre points d'avance sur le Barça, surpris la veille par Malaga (0-1), en tête du championnat.

Le Real a appliqué le tarif. Vainqueurs 2-0 de La Corogne et de Schalke lors de leurs deux derniers matchs, les hommes d'Ancelotti ont remis ça sur la pelouse du 17e de la Liga. Ils ont surtout repris leurs distances en tête du classement tout en confirmant les nets progrès entrevus dans leur jeu. Même si la finition reste encore à parfaire.

La première période se résumait, ou presque, à un show Cristiano Ronaldo. Visiblement en jambes, le Portugais faisait feu dans toutes les positions mais avec un manque de réussite étonnant. Cela commençait par un poteau après une frappe enroulée (4e), puis la déferlante se poursuivait avec un tir flottant ( 14e), une volée trop croisée (17e), un incroyable raté devant le but (19e) et enfin un coup de tête trop haut (25e). Si l'efficacité fuyait CR7, l'envie, elle, était de retour. Le constat valait également pour l'ensemble de l'équipe du Real, omniprésent à la récupération. Elche, dans ses conditions, avait bien du mal à exister et ne devait qu'à la maladresse des Madrilènes de rejoindre les vestiaires sur ce score de 0-0. La maladresse, et la malchance. Karim Benzema en était la principale victime. Sur un centre de Bale, le Français réussissait un magnifique retourné mais l'arbitre annulait l'un des buts de l'année pour un hors-jeu très discutable ! (39e)

Ronaldo forte tête

Un but étant un but, l'injustice était réparée en début de seconde période, même si Karim Benzema passait d'un ciseau magnifique à un but de raccroc : le ballon rebondissait sur le gardien après un dégagement du défenseur et "KB" n'ayant plus qu'à pousser le ballon dans les filets vides (0-1, 53e). Le plus dur était fait pour les Merengue. Ces derniers continuaient à pousser et Cristiano Ronaldo était à son tour récompensé de sa persévérance. Parfois peu inspiré balle aux pieds, le triple Ballon d'Or s'en remettait à la précision de son jeu de tête pour faire la différence. Oublié par la défense d'Elche, Ronaldo convertissait un centre parfait d'Isco pour mettre les siens définitivement à l'abri (0-2, 69e). A l'abri dans ce match, mais aussi au classement général puisque les Madrilènes reprenaient ainsi quatre points d'avance sur le rival barcelonais. Un beau cadeau d'anniversaire pour Carlo Ancelotti qui fêtait son 100e match sur le banc du Real.

Julien Lamotte