Liga Real Madrid Gijon 042011
Le joueur de Gijon Daniel Carrico face aux joueurs du Real | AFP - Pedro Armestre

Le Real Madrid tombe à Bernabeu

Publié le , modifié le

Le Real Madrid a perdu pour la première fois de la saison à domicile, battu par le Sporting Gijon (1-0) lors de la 30e journée du Championnat d'Espagne, et voit le FC Barcelone, vainqueur à Villarreal (1-0), s'envoler vers le titre, avec huit points d'avance.

Fin de séries pour le Real et pour Mourinho...

Le Real, dont la fabuleuse série à domicile -14 victoires en 14 matches- a pris brutalement fin face au Sporting, n'a pas été capable de se passer de quatre joueurs majeurs: Xabi Alonso, Marcelo, Cristiano Ronaldo et Karim Benzema. A cette occasion, L'entraîneur portugais José  Mourinho a subi sa première défaite à domicile avec une équipe en Championnat depuis 2002. "Mou" avait connu la défaite à domicile en Championnat pour la dernière fois le 23 février 2002, en  s'inclinant avec le FC Porto contre Beira Mar (2-3). L'entraîneur portugais est ensuite resté invaincu au Portugal avec Porto  (2002-2004), en Angleterre avec Chelsea (2004-2007) puis en Italie avec l'Inter Milan (2008-2010).

Cette défaite vient au pire moment pour le Real, qui reçoit mardi Tottenham en quart de finale aller de la Ligue des champions. Et Mourinho a annoncé vendredi que Benzema, Ronaldo et Marcelo ne devraient pas être remis pour jouer face aux Anglais... Largement privé du ballon, le Sporting a tenu sans rompre et a porté une estocade fatale, par De las Cuevas, dont la frappe précise à la 79e minute a trompé Casillas avec l'aide du poteau.

Mourinho avait pourtant tout tenté en faisant entrer l'attaquant argentin Gonzalo Higuain, absent 124 jours à cause d'une hernie discale, à la 57e et en laissant Adebayor sur la pelouse. Higuain a eu une très belle occasion, à la 60e, mais il a trop frappé sur le gardien Juan Pablo. Sonné par le but de De las Cuevas, le Real a fini par réagir et est passé tout près de l'égalisation, sur une frappe contrée de Khedira (85e), sur un face-à-face perdu par Adebayor (90e+1) puis sur une ultime tentative de Khedira.

Le Barça ne rate pas l'occasion

Le Barça, privé de Xavi (suspendu), a souffert à Villarreal et est resté dans le match grâce à son gardien Victor Valdés, deux fois impérial devant Rossi (6e, 12e). Le leader et double champion en titre s'est réveillé en seconde période.  Messi, remplaçant, est entré à la place de Keita à la 53e et a donné plus de percussion au Barça. Mais c'est Piqué qui a donné la victoire aux Catalans (67e). Le défenseur a fusillé Diego Lopez après un contrôle de la poitrine. Valdés a encore sauvé les siens en fin de match avec un arrêt sensationnel devant Cazorla (86e). "C'est un pas très important, huit points d'avance c'est beaucoup", a déclaré Piqué. "C'est toujours une surprise de voir le Real Madrid perdre à domicile", a ajouté l'international espagnol.

Quadruplé de Soldado pour Valence

Dans la banlieue de Madrid, l'attaquant de Valence Roberto Soldado a fait très mal à son ancienne équipe, Getafe, en inscrivant un quadruplé (4-2), permettant à Valence, qui restait sur deux défaites, de reprendre la 3e place à Villarreal.

Gilles Gaillard