Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo, l'attaquant du Real Madrid | AFP - PEDRO ARMESTRE

Le Real Madrid n'en profite pas

Publié le , modifié le

Le Real Madrid n'a pas profité du faux-pas barcelonais contre le Celta Vigo et n'a pu faire mieux qu'un match nul (1-1) face au Real Saragosse. Cristiano Ronaldo avait pourtant égalisé après l'ouverture précoce de Rodri. Les Madrilènes restent à 13 points du FC Barcelone.

Le Real Madrid avait une belle occasion de réduire l'écart qui le sépare du FC Barcelone, qui a fait match nul face à Vigo, mais le deuxième de la Liga est tombée sur une solide équipe du Real Saragosse qui a tenu le choc. Saragosse entamaient d'ailleurs parfaitement la rencontre puisque Rodri trompait dès la 6e minute Diego Lopez, préféré à Iker Casillas dans les buts. L'attaquant mettait ainsi fin à la disette de son équipe qui n'avait plus fait trembler les filets depuis 334 minutes. Remaniée par José Mourinho en vue du quart de finale de Ligue des Champions face à Galatasaray mercredi prochain, la Maison Blanche tremblait dans ces premières minutes. Mais comme souvent cette saison, Madrid pouvait compter sur son soliste Cristiano Ronaldo. Le Portugais égalisait à la 37 minute d'une frappe du pied gauche. Le 28e but de sa saison en Liga et le 21e en 18 rencontres disputées pour la seule année 2013.

Madrid sous la menace de l'Atletico

Dès l'entame du second acte, les Madrilènes appuyaient sur l'accélérateur et Ronaldo butait sur le gardien avant que Marcelo dans la continuité trouve le poteau. CR7 n'était pas passé loin de 191e but sous le maillot blanc en 188 apparitions. Déterminé à aller chercher les 3 points, Mourinho faisait entrer ses habituels titulaires Ozil, Di Maria et Khedira pour forcer la décision. Des apports qui n'apportaient pas l'effet escompté, c'est même Lopez qui sauvait Madrid en détournant une tête à bout portant à la 77e minute. Le gardien arrivé pour remplacer San Iker a marqué de nouveaux points samedi soir à tel point que Mourinho a eu des mots élogieux pour son portier. "Il faut être honnête envers les joueurs et envers nous-mêmes: Diego Lopez  va être difficile à déloger en ce moment", a assuré le technicien portugais.

Un message à peine voilé pour Iker Casillas même si le Mou a tenu a relativisé. "Je ne peux pas dire qu'un joueur va être titulaire jusqu'à la fin de  saison", a tempéré le Portugais, avant d'ajouter toutefois: "Ce que je peux  dire, c'est qu'une fois de plus, Diego Lopez a fait un très bon match et qu'il  a aidé son équipe à aller chercher un résultat". Ce match nul ne permet pas à Madrid de se rapprocher de son rival catalan. Il laisse même la possibilité à l'Atletico, l'autre équipe de la capitale espagnole, de le dépasser en cas de victoire dimanche lors du choc contre Valence.

Les résultats de la 29e journée