Cheryshev
Denis Cheryshev, la joie du buteur... avant la douche froide ! | Cristina Quicler - AFP

Le Real Madrid hors-jeu en Copa del Rey ?

Publié le , modifié le

Conférence de presse à 19h30 du président Pérez, depuis le stade Santiago Bernabéu : le Real Madrid va tenter d'éteindre l'incendie qu'il a lui-même allumé. Les Merengues ont fait jouer ce mercredi Denis Cherysev, contre Cadix, alors que le joueur russe était suspendu. Vraiment préjudiciable puisque la Maison Blanche risque clairement l'exclusion dans cette Coupe d'Espagne. Incroyable boulette à ce niveau !

Le Real Madrid  va s'exprimer, en promettant une "explication claire et transparente", concernant la participation du joueur russe Denis Cheryshev lors du match aller en seizièmes de finale de la Coupe du Roi contre Cadix (3-1). Cette mise au point sera assurée par Florentino Pérez, le président en personne, qui se présentera devant les médias au stade Santiago Bernabéu, ce jeudi soir à partir de 19h30.

Par ailleurs, le géant merengue veut contrer, avant ce vendredi à midi, la version de Cadix, devant la Commission de discipline, qui estime que Cheryshev n'était pas qualifié pour l'occasion. Buteur dans ce match, l'ailier russe n'aurait pourtant jamais dû disputer cette rencontre puisqu'il était suspendu et n'avait pas le droit d'être aligné.

"Cheryshev, on t'aime !"

En conférence de presse d'après-match, l'entraîneur madrilène, Rafael Benitez, a tenté de justifier l'injustifiable : "Clairement, le club ne le savait pas. La Fédération espagnole ne nous avait rien dit... Quand nous l'avons appris, nous l'avons remplacé pour démontrer notre bonne foi". Mais le mal étant fait, Cadix a confirmé avoir déposé un recours pour obtenir une victoire sur tapis vert. Une réclamation qui devrait en toute logique être acceptée. Ce qui entraînerait tout bonnement l'exclusion du Real dans cette Coupe d'Espagne !

Informés bien avant l'heure de cette "erreur", les supporters de Cadix n'ont pas attendu la fin du match, ni la sanction liée à ce couac pour célébrer la victoire de leur équipe. Durant la rencontre, ils ont chanté à tue-tête, comme pour remercier le Real Madrid et le joueur russe : "Cheryshev, on t'aime !". Un refrain au goût amer du côté de la Maison Blanche.

Nicolas Gettliffe