Real Madrid Ronaldo Ozil Di Maria 20012013
Cristiano Ronaldo s'est offert un doublé sur la pelouse de Valence. | PIERRE-PHILIPPE MARCOU/AFP

Le Real Madrid balaye Valence

Publié le , modifié le

Le Real Madrid a surclassé Valence (5-0), dimanche lors de la 20e journée de Liga. Les Madrilènes n'ont pas fait de détails grâce notamment à un doublé de Cristiano Ronaldo et un autre de Angel Di Maria. Toutefois, la Casa Blanca accuse toujours un retour de 15 points sur le Barça et de 7 points sur l'Atletico Madrid.

Le Real Madrid a fait le boulot. Après le faux pas du Barça, samedi, sur le terrain de la Real Sociedad (3-2), les hommes de Mourinho n'ont donc pas laissé passer l'occasion de refaire un peu de leur retard sur les Catalans, imitant ainsi l'Atletico qui, grâce à sa victoire à domicile contre Levante, s'est lui rapproché à 8 points des Barcelonais. Autrement plus incisifs que lors de leur quart de finale aller de Coupe du  Roi à Bernabeu qui s'était soldé par un 2-0 bien généreux pour les Madrilènes, les partenaires de Ronaldo ont assommé des Valenciens complètement dépassés, notamment en première période.

CR7 en forme

L'association de Ronaldo et Di Maria a particulièrement mis au supplice une défense de Valence aux abois. Le premier but, signé Higuain, préféré d'entrée de jeu à Benzema, venait déjà d'une passe en retrait de Di Maria (9e, 1-0). L'Argentin, encore récemment montré du doigt par Mourinho, devait aussi s'offrir deux buts (35e, 45e), dont l'un provenait d'un caviar de Ronaldo. Le Portugais, avec une passe décisive et deux buts, aura été l'autre homme en vue de la soirée. A la 36e, le Madrilène a d'abord placé une frappe sèche du gauche au pied du poteau droit de Diego Alves (36e, 3-0), avant de crucifier le portier brésilien d'une frappe du droit de toute splendeur (41e, 4-0).

En seconde période, Valence, piqué au vif, aura bien eu un sursaut d'orgueil, mais aura manqué de réussite, à l'image de cette frappe de Piatti qui s'échouait sur la transversale (50e). Les hommes de Valverde feront bien d'oublier rapidement ce cauchemar pour se concentrer sur leur quart de finale retour de mercredi... contre le Real Madrid.