Florentino Perez
Florentino Perez a annoncé ce mardi en conférence de presse la relance du projet de modernisation du stade Santiago-Bernabeu | Javier Lizón/EFE/Newscom/MaxPPP

Le Real Madrid acte son projet de refonte du stade Santiago-Bernabeu

Publié le , modifié le

La stade Santiago-Bernabeu va subir un petit lifting. L'enceinte du Real Madrid va subir des travaux de rénovation a annoncé ce mardi Florentino Perez, le président du club Madrilène.

Le Real Madrid a annoncé mardi la relance du projet de modernisation du stade Santiago-Bernabeu après un accord avec la municipalité madrilène autour d'une construction moins ambitieuse, avec un budget d'environ 400 millions d'euros financé par l'ajout d'un sponsor au nom de l'enceinte. Selon cet accord, présenté lors d'une conférence de presse à l'Hôtel de ville, la mairie autorise la reprise du projet gelé l'an dernier par une décision de justice. Le Real s'engage de son côté à se cantonner à l'actuelle superficie bâtie et à édifier à l'angle du stade un jardin public de 6000m².

"Cela va être une transformation spectaculaire du stade Santiago-Bernabeu, qui est l'une des icônes emblématiques de notre ville et dont nous voulons faire l'un des meilleurs stades du monde", a promis le président du club Florentino Pérez, disant vouloir initier le projet "au cours de l'année 2017". 

"Le stade continuera à s'appeler Bernabeu et il pourra avoir un nom de famille"​

Le président merengue a officialisé au passage l'accord entre le club madrilène et IPIC, un fonds d'investissement détenu par l'émirat d'Abu Dabi, qui financera l'intégralité des travaux en échange du "naming" du stade. "Le coût sera d'environ 400 millions d'euros, nous l'avons dit à l'origine du projet", a commenté Pérez devant la presse. "Le stade continuera à s'appeler Bernabeu et il pourra avoir un nom de famille", a ajouté le dirigeant.

Le Santiago-Bernabeu, qui compte aujourd'hui 81 000 places, devrait garder le même nombre de sièges, a indiqué Pérez. La nouvelle enceinte sera dotée d'un toit rétractable et d'une enveloppe tout en courbes. Cet accord intervient un peu plus d'un an après une décision de justice ayant bloqué un premier projet présenté en 2014, lequel prévoyait un élargissement de la surface du stade sur la voie publique avec notamment la construction d'un hôtel et d'un centre commercial attenants.

AFP