Liga Real Madrid Cristiano Ronaldo Higuain joie 03 2010
Ronaldo et Higuain, encore buteurs | AFP - Pierre-Philippe Marcou

Le Real fait mal, le Barça cale

Publié le , modifié le

Le Real Madrid n'a pas fait de détails en s'imposant sur le terrain de Malaga (0-4) grâce à un but de Higuain et un triplé de Cristiano Ronaldo. Grâce à ce succès, essentiellement bâti en première période, les Madrilènes ont repris la tête de la Liga en profitant du match nul à domicile du Barça face au FC Séville (0-0).

Quarante cinq minutes ont suffi au Real Madrid pour plier l'affaire. Opposé à la nouvelle valeur montante de la Liga, Malaga et ses pétro-dollars, les Merengue ont démontré qu'il y avait encore plusieurs classes d'écart entre le maître du foot-business et le l'aspirant. Un premier but signé Higuain (11e), préféré à Benzema, ouvrait les débats avant que le show Ronaldo ne plante son chapiteau. Un premier but du plat du pied gauche à la réception d'un centre parfait de Di Maria (23e), une frappe croisée du droit (28e) et une reprise acrobatique (38e) achevaient tous les espoirs de victoire des coéquipiers du Français Toulalan. Plus offensifs en seconde période, ces derniers partaient de beaucoup trop loin pour espérer changer le sort d'un match scellé depuis longtemps.

Averti du carton de Real, le Barça n'avait pas le droit à l'erreur face au FC Séville, 4e au classement et toujours invaincu en championnat cette saison. Pourtant, les Catalans l'ont longtemps joué trop facile face aux Andalous avant de buter sur un Varras en état de grâce. Le gardien sévillan va tout repousser, jusqu'à la 93e minute, moment choisi par l'arbitre pour siffler un pénalty très discutable, et très discuté (Kanoute sera expulsé), pour les Blaugrana. Mais il était dit que ces derniers n'étaient pas dans un grands soirs, contrairement à Varras, qui repoussait la tentative de Messi ! Après cette contre-performance, les hommes de Guardiola se retrouvent à deux points derrière l'ennemi héréditaire. Un tournant dans la saison ?

Dans les autres matchs de ce samedi, L'Espanyol Barcelone a enfoncé un peu plus le Racing Santander (0-1), qui ferme la marche au classement, tandis que dans le duel des autres mal classés, le Sporting Gijon a remporté son premier match de la saison en dominant Granada (2-0).

Julien Lamotte