Ronaldo Real Madrid
Ronaldo (Real Madrid) | DANI POZO / AFP

Le Real de Ronaldo, intraitable face à Levante

Publié le , modifié le

Le Real Madrid, qui a balayé Levante (5-1) samedi à Bernabeu, revient à 10 points du FC Barcelone, leader, qui doit toutefois encore jouer à 22 heures contre Majorque, pour la 30e journée du championnat d'Espagne.

Les Madrilènes, après avoir commencé sur les chapeaux de roue, ont dû  trouver les ressources pour se remettre de l'ouverture du score des visiteurs,  signée Michel (31). Mais un somptueux but d'Higuain (36), suivi de réalisations  de Kaka sur penalty (38), Ronaldo (84) et Özil (87, 90+1) ont fait basculer la  rencontre en faveur des locaux.  Avec déjà un pied en demi-finale de la Ligue des Champions après leur quart  de finale aller contre Galatasaray (3-0), les Merengue avaient laissé sur le  banc plusieurs titulaires habituels parmi lesquels Ronaldo et Özil, ainsi que  Varane et Coentrao en défense.

Ces absences n'étaient d'abord pas préjudiciables aux hommes de "Mou", qui  dominaient la rencontre de part en part. Seulement, Callejon, Higuain et  Benzema, ces deux derniers étant associés samedi, avaient du mal à régler la  mire.

Higuain en forme

Levante, lui, n'avait pas besoin d'autant d'occasions pour faire mouche, ce  qu'il démontrait par un contre mené dans le plus pur style du Real. A la 31e,  les Granotas contre-attaquaient ainsi par Michel puis Pedro Rios, qui remettait  en retrait pour son milieu. Michel, contré, trompait tout de même Diego Lopez,  toujours préféré par Mourinho à un Casillas pourtant remis de sa fracture de la  main gauche (0-1).

Piqué au vif, le Real ne tardait toutefois pas à réagir. Dès la 36e, Xabi  Alonso distillait une de ses fameuses longues ouvertures pour Higuain qui  égalisait d'un superbe ciseau du droit (1-1). L'Argentin, déjà buteur samedi  face à Galatasaray, confirmait ainsi son retour en forme. Dans la foulée, le Real prenait l'avantage, de manière peu méritée cette  fois-ci. Par un jeu de ricochets, une passe de Kaka heurtait en effet la main  du défenseur Lell, ce que l'arbitre Clos Gomez sanctionnait d'un penalty. Le Brésilien se faisait justice lui-même, portant son équipe en tête (2-1).

Après la pause, les Madrilènes, renforcés par les entrées en jeu de Ronaldo  et Di Maria, continuaient à avoir le contrôle de la rencontre. Mais les hommes  de Mourinho, se heurtant à un excellent Munua, restaient toujours sous la  menace d'un possible retour de Levante. Finalement, Ronaldo, parfaitement servi par Higuain, mettait fin à cette  incertitude d'une reprise du droit (84; 3-1). Et Özil, qui mettait à mal la  défense de Levante par ses crochets courts, ajoutait encore deux buts pour la  route (87; 91).

AFP