Cristiano Ronaldo real madrid but 09012011
Cristiano Ronaldo dans ses illustres oeuvres... | AFP

Le Real creuse l'écart sur le Barça

Publié le , modifié le

Le Real Madrid, vainqueur (4-1) de son derby contre l'Atletico, a conforté sa position de leader samedi lors de la 14e journée de Liga, après la défaite du Barça sur la pelouse de Getafe (1-0), les Madrilènes comptant désormais six points d'avance sur les Catalans. Au classement, les Merengue pointent ainsi à 34 points, contre 28 pour son dauphin barcelonais, une avance loin d'être anodine à deux journées d'un clasico du 10 décembre, qui s'annonce déjà décisif.

Fin d'invincibilité pour le Barça

Après cet accroc, les Catalans voient en outre Valence, vainqueur  du Rayo Vallecano samedi (2-1), se rapprocher à un point. Samedi, les Barcelonais se sont cassé les dents sur un Getafe impeccable dans son positionnement défensif, porté par un grand gardien, et qui aura attendu son heure pour frapper face aux Catalans (Juan Valera, 67e). Cette défaite signe également la fin de l'invincibilité du Barça, qui était jusqu'ici la seule équipe à ne pas avoir perdu en Liga.

Le Real Madrid a donc réalisé la bonne opération en s'imposant (4-1) dans un derby qui avait pourtant vu l'Atletico ouvrir le score. Mais deux cartons rouges, dont l'un survenu dès la 20e, et deux penalties ont coupé net l'élan des visiteurs qui avaient cependant commencé leur match avec beaucoup de détermination. A la 15e minute, le "Colchonero" Adrian s'appuyait ainsi sur Diego dans un une-deux d'école et plaçait une frappe hors de portée de Casillas (15). Mais le Real, en costaud, trouvait rapidement les ressources pour réagir. Sur une passe en profondeur de Di Maria, Benzema s'infiltrait dans la surface et était fauché par le gardien adverse Courtois. Le portier belge était exclu et Ronaldo se chargeait de transformer le penalty (1-1, 24).

Dès lors, le match prenait une autre tournure, les Merengue dominant outrageusement jusqu'au coup de sifflet final. Après avoir résisté avec courage durant la première période, les Rouge et Blanc devaient s'incliner sur des buts de Di Maria (2-1, 49), Higuain (3-1, 65) et Ronaldo, à nouveau sur penalty (4-1, 82). Sur cette dernière action, le défenseur de l'Atletico Godin était également exclu (82). Valence, lui, l'a emporté sur le terrain du Rayo Vallecano, après avoir toutefois souffert au cours d'une fin de match pleine de suspense (2-1).

Gilles Gaillard