Real Madrid joie Cristiano Pepe Benzema Marcelo 2011
La joie madrilène entre Pepe, Cristiano Ronaldo, Marcelo et Benzema | AFP - Cesar Manso

Le Real commence fort

Publié le , modifié le

La première sortie du Real Madrid, comptant pour la 2e journée de la Liga, a été couronnée de succès avec une victoire sur le terrain de Saragosse (6-0) et déjà un triplé de Cristiano Ronaldo. En attendant que le FC Barcelone joue contre Villareal lundi au Camp Nou, les Merengue s'emparent de la 1ère place, alors que l'Atletico Madrid n'a pas brillé lors de la réception d'Osasuna (0-0). Victoire arrachée de Seville sur Malaga (2-1).

La grève des joueurs a pris fin, et Cristiano Ronaldo tout comme le Real Madrid n'ont pas eu de raté à l'allumage. Sur le terrain de Saragosse, l'équipe de José Mourinho n'a pas tremblé une seconde, et plus que le résultat, c'est surtout la manière qui a certainement plu à leur entraîneur. Bien en place, son collectif a déjà trouvé la bonne carburation, avec un Karim Benzema très en jambes même s'il n'a pas marqué dans cette première soirée. Avec un triplé (24e, 71e, 86e), Cristiano Ronaldo a d'ailleurs bénéficié du travail de l'attaquant français, faisant aussi bien que l'attaquant de Valence Soldado, auteur d'un triplé samedi soir. L'ouverture du score a d'ailleurs été permise par une récupération de l'ancien Lyonnais en milieu de terrain, Ozil délivrant une offrande à l'international portugais. Il est néanmoins dommage que le numéro 9 n'ait pas transformé l'une de ses occasions, notamment ce duel avec le gardien à la 53e minute. Marcelo (28e), mais également Xabi Alonso d'une belle frappe des 25m (64e) et surtout le revenant Kaka (82e), également déterminant sur le 6e but du Portugais puisque sa frappe a été relâchée par le portier de Saragosse dans les pieds du numéro 7, ont alourdi le score et permis aux Madrilènes de l'emporter (6-0). Si Kaka confirme son retour et qu'il ne repart au Milan AC, il pourrait apporter une solution supplémentaire et très précieuse au technicien portugais. Et si le collectif confirme contre des équipes d'une toute autre valeur, le FC Barcelone aura encore une sérieux concurrent.

L'Atletico Madrid et Bilbao ont connu des débuts mitigés en étant tous deux tenus en échec à domicile dimanche contre Pampelune (0-0) et le Rayo Vallecano (1-1). Les Basques ont été accrochés chez eux par un Rayo Vallecano décomplexé pour son retour dans l'élite. L'équipe des faubourgs sud de Madrid est parvenue à revenir au score par Movilla (61) alors qu'Iturraspe avait donné l'avantage aux locaux (55). Un mauvais début donc pour les hommes de Marcelo Bielsa qui abandonnent deux points dans leur "cathédrale" de San Mames. Sur sa pelouse du Vicente Calderon, l'Atletico a lui cruellement manqué de réalisme pour l'emporter. Les absences de Diego Forlan, en partance pour l'Inter Milan et de la nouvelle recrue colombienne Falcao, pas encore qualifiée, se sont faites sentir. Pourtant dominateurs, les hommes de Gregorio Manzano n'ont pas su concrétiser leurs nombreuses occasions, Reyes (58) et Adrian (90+1) butant plusieurs fois sur Fernandez, gardien remplaçant de l'Osasuna entré à la place du titulaire Riesgo.

Majorque a lui aussi profité de son premier match à domicile pour l'emporter contre l'Espanyol de Barcelone (1-0). Les Majorquins ont su préserver leur avantage acquis grâce à un but assez chanceux de De Guzman (61), l'Espanyol ayant ensuite insisté pour revenir au score, mais en vain.