Karim Benzema Real Madrid
Karim Benzema (Real Madrid) | DANI POZO / AFP

Le Real assure l'essentiel

Publié le , modifié le

Sans être transcendant, le Real Madrid a battu Osasuna en huitièmes de finale aller de la Coupe du Roi (2-0). Auteur de l'ouverture du score, Karim Benzema a inscrit son 99e but sous les couleurs madrilènes. Fait suffisamment rare pour être souligné, Cristiano Ronaldo n'a pas marqué.

Comme face au Celta Vigo ce week-end, le Real n'a pas particulièrement brillé mais il a gagné. Cela devient une sorte de marque de fabrique ces derniers temps. En attendant que l'alchimie prenne définitivement, les socios de Bernabeu s'en contenteront. 

Carlo Ancelotti a sorti l'artillerie lourde pour affronter le 15e de la Liga. En alignant d'entrée Modric-Bale-Jesé-Ronaldo-Benzema, l'entraîneur du Real tente le quinté gagnant. A l'opposé du terrain Iker Casillas, lui, effectue son grand retour dans la cage de la Maison Blanche. Toujours privé de championnat, le portier madrilène se console avec la Coupe. Pour l'instant. Dès la 8e minute "San Iker" prouve qu'il a toujours l'inspiration sacrée en détournant une frappe de Cujedo. Et tandis que le Real bafouille son football, Karim Benzema sort de sa boîte pour ouvrir le score d'un coup de tête à la réception d'un centre impeccable de Modric (1-0, 19e).

Benzema sur les traces de l'autre Ronaldo

A cette occasion, l'attaquant français signe son 99e but sous les couleurs meringue. Devant lui, avec 106 réalisations, un certain Ronaldo. Pas son coéquiper portugais mais la légende brésilienne, tout simplement. Alors que Santiago Bernabeu espère un déluge de buts après cette ouverture du score, le Real peine pourtant à se détacher. Trop brouillons, les Castillans se heurtent à la bonne organisation défensive d'Osasuna et, en dépit de quelques éclairs du jeune Jesé, décidément très prometteur, ils ne peuvent creuser l'écart avant le retour aux vestiaires. 

Il leur faudra encore attendre un quart d'heure après la reprise pour se mettre à l'abri. Un beau travail initié par benzema, relayé par Ronaldo, aboutit jusqu'à Jesé, qui efface Riesgo pour marquer dans le but vide (2-0, 60e). Hélas pour lui, le diamant poli à la Cantera, le centre de formation madrilène, sort sur blessure dix minutes plus tard. Il pourra se consoler en se disant que son but a définitivement libéré ses partenaires. Face à une formation d'Osasuna qui a brutalement baissé sensiblement de pied, Bale et Ronaldo multiplient les tentatives mais le score n'évolue plus. Il permet toutefois au Real de voir venir avant le match retour. 

Julien Lamotte