Le Real arrive "en bonne condition" avant le clasico (Ancelotti)

Le Real arrive "en bonne condition" avant le clasico (Ancelotti)

Publié le , modifié le

Le Real Madrid, bourreau de Levante en Championnat d'Espagne (5-0), aborde "en bonne condition" une semaine décisive, a estimé l'entraîneur madrilène Carlo Ancelotti avant d'affronter Liverpool mercredi en Ligue des champions, puis le Barça dans le clasico de Liga samedi prochain.

Après un début de saison poussif, le Real semble avoir atteint sa vitesse  de croisière depuis un mois: sur ses sept dernières rencontres toutes  compétitions confondues, il s'est imposé à chaque fois et a inscrit 32 buts,  soit plus de quatre par match. "Nous sommes sur une bonne dynamique mais nous devons garder en tête que  pour marquer tous ces buts, il faut toujours du combat et de la concentration",  a réagi le technicien italien en conférence de presse.

"Tout le monde l'a compris et nous arrivons à ce moment de la saison en  bonne condition physique et mentale", a-t-il ajouté après la nouvelle  démonstration offensive de ses joueurs samedi après-midi au stade Ciutat de  Valencia. Ancelotti s'est par ailleurs montré rassurant au sujet de Luka Modric,  apparemment touché à un pied et remplacé à dix minutes de la fin, et aussi à  propos de Gareth Bale, qui était attendu dans le onze de départ mais a  finalement été laissé sur le banc des remplaçants. Modric "a seulement reçu un coup", a expliqué l'Italien. Et Bale avait "une  gêne au fessier" qui a poussé l'encadrement du Real à ne pas "prendre de  risque" avec le Gallois. "Nous avons plusieurs jours pour évaluer la situation de Bale, de (Karim)  Benzema et (Raphaël) Varane (fiévreux vendredi, NDLR), et de Sergio Ramos",  blessé à un mollet, a conclu Ancelotti.

AFP